1. Le jour J


    Datte: 22/06/2022, Catégories: fh, cocus, candaul, inconnu, grossexe, caférestau, Voyeur / Exhib / Nudisme Masturbation facial, Oral préservati, pénétratio, confession, Auteur: Mac2mac

    ... doucement.
    — Il y a certaines choses que je ne veux pas faire, m’annonça-t-elle.
    — Quoi par exemple ?
    — Par derrière, je ne veux pas.
    — La sodomie ?
    — Oui.
    — OK, déclarai-je.
    — Pourquoi, tu aurais voulu que je fasse ça ?
    — Non, au contraire, mentis-je, en me disant que c’eut été un comble qu’elle donne son cul à un inconnu après me l’avoir si peu souvent offert.
    — Et on n’a pas parlé du plus important.
    — Quoi ?
    — Tu vas accepter qu’il m’embrasse ?
    
    Une gaule du tonnerre m’était venue, à l’évocation de toutes ces pratiques, et c’est vrai que je n’avais pas pensé à ça, même s’il me semblait moins important de savoir si on allait embrasser un inconnu, que de savoir s’il allait vous prendre le cul.
    
    — Qu’il t’embrasse comme ça ? demandai-je, en glissant ma langue dans sa bouche, fouillant son sexe de mes doigts.
    — Oui, répondit-elle, dans un soupir.
    — Si tu veux.
    
    La discussion s’arrêta là et nous fîmes l’amour passionnément, même si je la sentis fébrile par moments, mais peut-être n’était-ce qu’une impression.
    
    Nous partîmes le lendemain en fin d’après-midi et après une petite heure de route, nous récupérions les clés de notre location auprès de la propriétaire. L’appartement se révéla agréable, le salon pourvu d’un vaste canapé et d’un fauteuil dans lequel je prévoyais aussitôt de m’installer plus tard dans la soirée. La chambre était également spacieuse, elle aussi équipée d’un fauteuil, glissé sous une coiffeuse, et d’un litking size en face duquel se ...
    ... dressait un large dressing dont les portes étaient intégralement recouvertes de miroirs.
    
    Il était 19 heures. Rendez-vous avait était pris une heure plus tard. Après avoir déposé nos affaires, nous revînmes au salon. Je pris Sophie dans mes bras et lui dis :
    
    — Chérie, tu sais, si tu as peur ou si tu n’es pas sûre de toi, il est encore temps d’annuler. On va manger dans un autre resto et on passe la nuit ici, tranquilles.
    — Non, je ne vais pas te dire que je suis à l’aise, mais si tu es certain que c’est ce que tu veux, faisons-le.
    — OK. Si tu veux, nous pouvons y aller en avance, lui proposai-je, en espérant que prendre un verre lui permettrait de se libérer quelque peu de son appréhension bien naturelle.
    — D’accord. Laisse-moi juste quelques minutes pour me préparer.
    — Tu as prévu de porter quelque chose de particulier ? lui demandai-je alors.
    — Non, j’ai emmené deux trois…
    — Attends, la coupai-je.
    
    Je la laissai, et revins quelques instants après, en lui tendant la tenue que j’avais discrètement choisie parmi ses affaires avant le départ. Une jupe longue, un chemisier à boutons très léger, et un ensemble de lingerie en dentelle, noir bordé de rouge, que j’apprécie particulièrement.
    
    Elle me regarda puis, sans rien dire, commença à se dévêtir. Je la regardai, passer ses dessous puis s’habiller, avec délectation. Après un rapide passage dans la salle de bain, elle reparut, plus belle que jamais, et m’annonça que nous pouvions y aller.
    
    Nous fîmes le chemin à ...
«1...345...10»