1. La rencontre


    Datte: 22/06/2022, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: Alainylon

    ... blonde qui m’observait, de la même fenêtre. Comme lors de notre première rencontre-je lui fis un signe de main, qu’elle me répondit sur-le- champs.
    
    Le besoin de faire un peu plus connaissance avec cette belle inconnue, me fit mettre pied à terre. Et d’un pas long, je parcourus les quelques mètres qui me séparaient de la clôture de la maison où loger la petite curieuse. Et de constater déçu pour mon plus grand désarroi,
    
    que le jeune visage ne se trouver plus derrière les vitres.
    
    Je m’apprêtais de retourner à mon véhicule quand je perçus distinctement, le bruit d’une porte qu’en ouvrait. Je me retournais pour apercevoir la petite blonde, vêtue d’un ensemble que je citerais, de très léger. Sereinement, elle s’approcha de la barrière où je m’avançais à mon tour.
    
    - Bonjour, je suis Anna…
    
    - Enchanté Anna, moi c’est Alain.
    
    Mon premier constat que je fis sur cette demoiselle, c’était qu’elle était très espiègle. Très vite une conversation s’instaurait entre nous. Une causerie très productive. J’appris beaucoup de choses ainsi qu’elle était lycéenne.
    
    - J’ai quelques courses à faire cela vous ennui de m’y conduire. Me lançait-elle.
    
    Je m’apprêtais de lui expliquer que j’en aurai été ravi mais qu’hélas j’attendais une personne, que déjà elle filait jusqu’à ma voiture où elle s’engouffra à l’intérieur sans même y être invité, côté passager. Résigner, je pris ma place derrière le volant, alors que la chipie se passait ceinture de sécurité. Alors que je mettais le ...
    ... contact, ma passagère leva les bras derrière sa tête dans un grand étirement, pour par la suite poser les mains bien à plat sur ses cuisses avant de me lancer :
    
    - Si je serais toi (passant au tutoiement d‘elle-même), je ne trainerais pas trop, tu vas être en retard.
    
    - En retard de quoi ? Répondais-je.
    
    - Eh bien avec ta copine.
    
    - Comment tu sais ça, toi ?
    
    Pour toute réponse elle se mit à sourire. Un beau sourire aux dents bien blanches qui en disait long.
    
    Présumant que je n’en tirerai pas plus de son côté, j’enclenchais la première et pris alors la route. En alternance, du coin de l’œil, je regardais la route et scrutais mon étrange passagère. Elle était longue, fine, à la peau blanche ce qui était normal pour une rousse, un visage de poupée. Belle bouche ourlée, longs membres parfaitement dessinés, mollets hauts, cuisses fuselées. Et surtout pas l’ombre de trace d’un duvet. Ni sur les jambes ni sur les bras. C’était décidément étrange et même un peu dérangeant. Enfin je parlais pour ma part ! Moi un grand expert du poil !
    
    - Tourne à droite cela va plus vite. Me fit-elle.
    
    Ne connaissant pas bien le secteur, je m’exécutais, lui faisant parfaitement confiance. Alerter par son silence, et mais aussi curieux de savoir ce qu’elle faisait, je jetais de nouveau un coup d’œil de son
    
    côté. La surprenant les yeux clos, comme abandonnée. Ce qui n’était pas étonnant vue que la coquine, et cela sans aucune gêne, se donnait du plaisir. Discernant distinctement ...