1. Courir les astres


    Datte: 17/06/2022, Catégories: fh, jeunes, extracon, alliance, grosseins, piscine, fête, pied, hdanus, extraconj, BDSM / Fétichisme Auteur: Lavay

    Je ne suis pas bien… L’eau claire me rafraîchit et m’éclaircit les idées. Le bruit qu’elle fait en éclaboussant la porcelaine me raccroche à la réalité, la fenêtre ouverte sur la nuit, la musique et la fête me ravigote. J’ai prétexté un petit malaise pour aller à l’étage de la maison et m’enfermer dans la salle de bain. Pourtant je n’ai pas beaucoup bu : tout au plus deux verres de vin et une bière. J’ai une boule dans le ventre depuis le début de la soirée.
    
    La maison est grande, la soirée est agréable, la fête bat son plein. L’anniversaire de Jérémy est une réussite. Pourtant je n’arrive pas à me concentrer sur autre chose que cette fille. Son regard qui m’ensorcelle, qui m’attire… Je repense au début de la soirée…
    
    On est dans mon appartement avec Ludivine, comme d’habitude elle met un certain temps à se préparer. Cinq ans qu’on est ensemble et cinq ans que je l’attends plusieurs dizaines de minutes avant le départ. Je pense que c’est le lot de chaque couple. C’est finalement devenu une sorte de jeu entre nous et ma mauvaise humeur n’est que feinte et taquinerie.
    
    — Dépêche-toi, putain !
    — Attends Léon ! Tu préfères la robe grise unie ou la robe à fleurs ?
    
    Les deux lui allaient à ravir mettant en valeur ses hanches larges, sa taille fine et son petit « boul » de l’enfer.
    
    — Les deux te vont bien ma chérie ! Dépêche-toi !
    — Vraiment on ne peut jamais compter sur toi pour choisir ! Ça vient de sonner, tu peux aller répondre ?
    
    L’interphone m’a renvoyé la ...
    ... voix de Bertille, la sœur de Ludivine. Elle est là pour le week-end et dort chez nous.
    
    — Vas-y, je t’ouvre, tu peux monter !
    
    Je me retourne, Ludivine est à nouveau en sous-vêtements en train d’hésiter avec une troisième robe. Je lève les yeux au ciel et vais ouvrir la porte d’entrée de l’appartement. Bertille rentre, grande, blonde, les yeux bleus, un maquillage appuyé mais pas trop vulgaire.
    
    — Ça va ?
    — Ça va !
    — Bises.
    
    Je retourne dans le canapé. Bertille va dans notre chambre et la séance d’essayage se poursuit en duo. Alors que je reprends un peu de travail sur mon ordinateur, les deux filles sortent de la chambre. Je pense que c’est à ce moment-là que j’ai commencé à avoir cette boule au ventre.
    
    Elles sont toutes les deux magnifiques. Ludivine, comme d’habitude, belle et élégante, une touche de maquillage léger, a opté finalement pour la robe grise qui épouse parfaitement son corps. Bertille a pris la robe à fleurs de sa sœur et c’est en la regardant que la culpabilité a point. Voilà six années que je sors avec sa sœur et je n’avais jamais trouvé de femme plus attirante qu’elle… Jusqu’à ce jour. Se dire que la petite sœur de sa copine est plus jolie qu’elle doit être puni au pénal dans certains pays.
    
    Elle est vraiment somptueuse dans sa robe, c’est vrai que je ne l’avais jamais vue habillée en soirée, plutôt en jogging lorsque je la croisais à la maison familiale ou en jean lorsqu’on faisait une sortie au restaurant ou au cinéma. Jusque-là je n’avais ...
«1234...8»