1. Camille et les cours (très) particuliers de son fils (6)


    Datte: 16/06/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: Strangemax

    Contrevenant à la règle qu’elles s’étaient fixée, Mme Prunel demanda à Camille si cela ne la dérangeait pas de quitter la pièce au moment où elle expliquerait à Baptiste l’organisation et les enjeux des trois semaines suivantes. Elle craignait en effet que le jeune homme soit intimidé par la présence de sa mère et n’ose pas exprimer le fond de sa pensée. Or, il était important, selon elle, qu’il choisisse vraiment la récompense qui le motivait le plus, pour maintenir son implication durant cette période cruciale. La maîtresse des lieux accepta cette requête et se retira donc dans le vestibule pendant que la professeure conversait avec son élève.
    
    Quand l’enseignante la rejoignit, le visage de celle-ci arborait un petit sourire que Camille ne parvint pas totalement à décrypter :
    
    – Sans surprise, il a choisi la « petite gâterie », dit Mme Prunel avec une pointe de fatalisme dans la voix.
    
    – Ah, vous aviez donc raison.
    
    – Aucun homme ne peut résister à cela ! Il n’a pas eu l’air de beaucoup hésiter, même s’il n’a évidemment pas non plus voulu se montrer trop empressé. Il semble néanmoins gagner peu à peu en confiance en lui. Je crois que cette expérience pourra aussi lui être profitable de ce point de vue-là.
    
    – Oh, ce serait positif car il a toujours manqué un peu de caractère. Je veux dire… vous savez… il est un peu timide. Il ne s’affirme pas beaucoup.
    
    – Oui, vous avez raison, il faut que j’intègre ça dans mes réflexions.
    
    – Vous savez, Julie, je suis déjà ...
    ... très impressionnée par la manière dont vous gérez tout cela.
    
    – C’est gentil mais je ne pourrais rien faire sans vous. Et vous avez fait beaucoup, vous-même.
    
    – Plus que j’aurais imaginé !... J’essaye de suivre votre exemple, votre confiance en vous, votre naturel.
    
    – Nous formons une bonne équipe toutes les deux !
    
    Un point particulier tracassait néanmoins Camille :
    
    – Au sujet de cette récompense… s’il l’obtient… Vous pensez qu’il faudra que je vous laisse tous les deux, comme aujourd’hui ?
    
    – Ah, non, au contraire ! Je tiens absolument à ce que vous soyez présente. Paradoxalement, je pense que si votre fils peut être intimidé de s’exprimer devant vous sur ses préférences, je crois qu’il est plutôt rassuré, voire stimulé, par votre présence au moment de l’action. Cela vous poserait un problème ?
    
    – Oh, non, pas du tout !... Enfin, je veux dire, ça me fera sans doute bizarre, bien sûr… mais, comme vous dites, nous formons une équipe, et je ferai ce qui vous semblera le mieux.
    
    – Parfait ! Alors, au travail !
    
    Les semaines qui suivirent furent intenses. Mme Prunel venait désormais dispenser ses cours particuliers quatre fois par semaine. Elle donnait de surcroit des exercices complémentaires à faire le week-end, Camille étant chargée de s’assurer qu’il s’y attelait consciencieusement, et sans tricher. Il apparaissait toutefois que Baptiste demeurait sérieux et assidu. Était-ce dans la seule perspective de sa récompense ou cela faisait-il partie de son caractère ...
«1234...»