1. Thérapie familiale (47)


    Datte: 01/06/2022, Catégories: Lesbienne Auteur: Conteuse

    ... côté, et en a prélevé avec ses doigts, constate rassurée que si l’anus de la blondinette est légèrement rouge, il a toujours la forme fripée qu’il a normalement au repos.
    
    Aucune lésion n’est apparente, ce qui signifie que si la rondelle de chair a très probablement été écartelée à un diamètre proche de sa limite d’élasticité elle ne l’a heureusement pas atteinte, et que sa teinte qui n’est pas habituelle témoigne juste qu’elle a été soumise à un frottement prolongé. C’est pourquoi elle y applique sans hésiter le baume réparateur, d’abord à l’extérieur, puis lorsque son majeur et son index collés l’un contre l’autre s’enfoncent sans aucune résistance pour apporter les soins plus en profondeur, elle est étonnée de trouver le petit œillet toujours aussi extensible. Ce qui lui apporte la preuve que ni lui ni sa propriétaire n’ont été traumatisés.
    
    Hermine qui a fait à ce moment-là une grimace que son amie n’a pas pu voir puisqu’elle lui tourne le dos, lui explique :
    
    ― C’est la rançon de la gloire, comme y disent les vieux. Quand tu te fais entuber par une grosse teub tu jouis comme une folle, mais deux heures après tu la sens encore comme si elle était toujours là.
    
    Jade prenant conscience qu’elle lui a probablement provoqué de la douleur, demande à nouveau inquiète :
    
    ― Tu veux que j’arrête ?
    
    ― Non continue, car c’est un mal pour un bien. N’empêche que j’envie Aurélie qui peut se faire enculer avec rudesse comme si c’était un jeu d’enfant, même par Djou. Et ...
    ... aussi Stéphanie qui a fait pareil hier-soir avec son con, et qui ensuite est repartie comme si de rien était.
    
    χ
    
    À cette dernière évocation Jade rougit légèrement, parce que c’est le dernier souvenir lucide qu’elle a de la journée de la veille et qu’elle a oublié la plupart des choses qui se sont passées ensuite, ce qui ne l’empêche pas de répondre sur un ton assuré :
    
    ― Si tu veux mon avis c’est juste une question d’entraînement, et nous on pourra aussi le faire dans pas longtemps.
    
    ― À ta place je parierais pas trop là dessus, ma grande. Car le Vieil Ours a raconté à Djou que t’arrives à avaler sa queue sans bouger un cil, alors que moi qui ai une longueur d’avance sur toi j’en suis incapable sans chialer.
    
    ― Papy dit que c’est une particularité des femmes de notre famille, mais c’est pas forcément vrai pour nos autres trous. Peut-être même que je pourrai pas prendre la queue de Djouba en moi, alors que toi t’y arrives.
    
    Tandis qu’elle discutaient Belette a fini d’apporter des soins réparateurs à Hermine, et cette dernière qui s’est redressée pour lui faire face réplique sur un ton ironique :
    
    ― Ou peut-être que tu pourras, car comme dit ma mère-grand :Pour savoir si un gant te va il te faut mette la main dedans, et ce n’est qu’au moment où elle est coincée que tu te rends compte qu’il est trop petit.
    
    Puis devant l’air légèrement effrayé de son amie, elle ajoute :
    
    ― Mais t’as pas à avoir les foies, tu sais. Non seulement Djou est très intuitif alors y se ...
«1...3456»