1. Aldo l'homme à tout faire


    Datte: 19/05/2022, Catégories: fh, ffh, voisins, Voyeur / Exhib / Nudisme Masturbation caresses, Oral pénétratio, totalsexe, Auteur: Acajou

    J’ai environ trente-cinq ans, séparé de mon ex-épouse, je me suis trouvé un boulot d’homme à tout faire dans une résidence friquée de la côte varoise. Je vis sur les rentes que m’ont laissées mes parents, et dans la petite maison dont j’ai hérité, mais ça ne suffit pas, alors j’exerce tous mes talents de bricolage en rendant des services pour un salaire de smicard que me verse le syndic de copropriété. Je ne suis pas riche, mais ça va, et comme on dit, la misère est moins triste au soleil. Les gens sont gentils, ils me versent des gratifications généreuses pour le moindre petit service en plus.
    
    Beau gosse, toujours bronzé, je plais aux femmes, et aussi à celles de la résidence. Souvent, je suis sollicité sans raison pour des babioles, une ampoule à changer, une prise qui s’est désencastrée, un robinet qui fuit, etc. Elles ne sont pas toutes jeunes, il y a même quelques veuves, mais elles savent que je suis à leur service en cas de nécessité.
    
    Ce matin, le syndic m’a demandé de relever les consommations d’eau de chaque logement. Je suis accroupi dans un local un peu sombre où se trouvent les compteurs. Je note sur un papier les relevés, mais je sens une ombre derrière moi.
    
    — Bonjour, Aldo ! Excusez-moi de vous déranger, mais j’ai un service à vous demander.
    
    Je me retourne, c’est une jeune femme, à peine vingt ans, qui se tient là. Elle porte un très court short en jean un peu élimé, juste un T-shirt blanc qui laisse apparaître ses tétons à travers le tissu, je ne ...
    ... vois pas trop son visage en contre-jour.
    
    — Oui, bonjour, j’ai les compteurs à finir, c’est urgent ?
    — Ben, y'a pas d’eau chaude chez nous !
    — Oui, c’est embêtant, je passe vous voir dans une demi-heure, ça va ?
    — Oh, merci, je suis au 36, je vous attends.
    
    Elle s’en va, elle a un beau petit cul et ne se gêne pas pour l’agiter naturellement, sous son short au raz des fesses. Je continue mon boulot, m’interdisant d’avoir des pensées lubriques envers cette jeunette.
    
    Vingt minutes plus tard, je me présente au 36. C’est un appart en rez-de-chaussée avec un petit jardin devant.
    
    Elle m’ouvre la porte. Un grand sourire, je remarque que depuis tout à l’heure elle a légèrement maquillé ses yeux, un peu de rouge à lèvres, des chaussures à talons qui la rendent plus grande, plus sexy. C’est une rouquine, la peau blanche, quelques taches de rousseur sur le visage, des yeux verts, des cheveux rouges libres sur les épaules, elle est vraiment mignonne.
    
    — Entrez, Monsieur Aldo.
    — Appelez-moi Aldo tout court, c’est déjà un surnom dû à mes origines italiennes lointaines.
    — Alors, moi, c’est Julia, mais on m’appelle souvent Juju. Je vais vous montrer, on n’a plus d’eau chaude dans la maison.
    — Je vais faire un test pour vérifier, je dépanne, mais je ne répare pas !
    — Ah bon ? Et vous faites toutes les pannes ?
    
    Je ne réponds pas, je ne veux pas tenir une discussion stérile avec cette gamine, j’ai d’autres chattes à fouetter !
    
    — Montrez-moi votre compteur électrique, je ...
«1234...10»