1. Relation toxique (20)


    Datte: 12/05/2022, Catégories: Lesbienne Auteur: simson3

    ... se referma mélancoliquement sur une amitié saphique et sensuelle.
    
    — Mais, Catherine, je l’aime toujours ! contre-argumenta Sophie en sanglotant silencieusement dans les bras d’Alicia.
    
    — Je sais, ma belle, je sais. Nous l’aimons toutes les deux. Mais on a pas été correctes avec elle.
    
    ***
    
    Ce fut donc en l’absence de l’infirmière que les sessions de thérapie visant à aider Sophie à récupérer sa mémoire furent reprises, la mère d’Alicia, Sonia LeBel, ayant été rappelée en renfort afin d’assister sa patronne et amante Jasmine Durocher dans sa procédure.
    
    Toujours sous sédation légère et au rythme des suggestions qui avaient pour but de la guider dans son processus de récupération mentale, la petite rouquine revécut les derniers mois la séparant du temps présent. L’histoire de l’étrange épidémie virale qui attaqua le petit village de Sainte-Marie-du-Chapelet lui revint à l’esprit, Sophie se souvenant avec horreur de l’effroyable expérience de zoophilie qu’elle y avait vécue, se faisant alors prendre en saillie par un chien contaminé (Nda: Lire ’Le Village en folie’). Situation qui avait, on s’en souviendra, entraîné chez la jeune femme, suite au départ d’Alicia, sa désespérée tentative de suicide mais qui toutefois s’était conclue dans des larmes de retrouvailles.
    
    C’est ainsi que les pièces du puzzle s’emboîtèrent graduellement de nouveau dans la mémoire de l’ancienne polytraumatisée, et ce, au rythme de l’évocation des bons (et des moins bons) souvenirs provenant ...
    ... du vécu de sa courte mais tumultueuse existence. C’est avec sa douceur habituelle que Jasmine guidait sa fille dans son cheminement, l’accompagnant par des questions courtes et suggestives mais surtout en lui laissant tout le loisir de verbaliser à son rythme ses pensées ainsi que les images mentales dont elle reprenait conscience.
    
    La remémoration de la rencontre avec la redoutable Evnika Kristensen nécessita à elle seule deux séances de cette singulière thérapie (Nda: lire ’Trahisons, ou le Retour de la Grande’). Le choc du premier contact avec la tortionnaire scandinave ayant causé chez la pauvre fille une nouvelle crise d’hystérie, Alicia avait alors dû intervenir en servant à la jeune femme une dose apaisante de Versed. Le souvenir de la conclusion de cette aventure fut toutefois accueilli comme un baume chez la rouquine, cette dernière reconnaissant la bénédiction qu’elle représenta finalement pour le harem de jeunes lesbiennes qui avaient investi en elle tous leurs espoirs.
    
    Les quelques semaines qui restaient à parcourir pour que Sophie se synchronise pleinement avec le temps présent ne furent pas moins fertiles en rebondissements et en émotions. Remontant maintenant à moins de quatre mois, l’émouvant souvenir de son insémination artificielle effectuée par son amoureuse Alicia dans le cadre de leur récent anniversaire de mariage s’avéra un événement qui arracha de nouveau des larmes de bonheur qu’on vit sourdre sous le masque que portait toujours la rouquine (Nda: ...
«1234...»