1. Un si gentil petit couple.


    Datte: 09/05/2022, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: PP06

    ... invitée à déjeuner. C’était la première fois, elle ne s’est pas méfiée. Il était beau, et beau parleur, après avoir rapidement ingurgité le plat du jour du resto du coin, elle l’a suivi pour prendre un café chez lui, il n’habitait pas très loin.
    
    Après le café, ils ont passé un moment agréable ensemble, avant de retourner travailler. Jeanne n’avait pas l’impression d’avoir trompé Jean, c’était juste pour passer le temps.
    
    Jean était comptable. Il passait des écritures, contrôlait les factures, classait des documents dans des boîtes que plus personne n’ouvrirait.
    
    Au bureau, on s’intéresse à ses collègues, on discute devant la machine à café. C’est inévitable. Un soir en raccompagnant la secrétaire du service au métro, il l’a suivie jusque chez elle. Une heure après, il rejoignait son épouse comme si de rien n’était. Ce n’était que pour le plaisir, Jean n’a jamais eu l’impression de tromper Jeanne.
    
    ---oOo---
    
    Jeanne et Jean s’aimaient toujours avec la même passion. Leurs soirées étaient tendres, les vacances et les weekends passés en amoureux. Ils savaient tous les deux que bientôt ils décideraient d’avoir un enfant, combien au fait, 2 ou 3, on verra commençons par le premier.
    
    Pourtant dans la semaine, quand Jeanne avait une pause un peu trop longue, elle aimait retrouver son collègue qui comme par hasard avait également une pause à la même heure. Ils se retrouvaient chez lui, histoire de passer le temps.
    
    Jean de son côté, quittait souvent son bureau à la ...
    ... même heure que sa secrétaire, il la raccompagnait chez elle, et, une fois par semaine acceptait l’invitation de finir la journée chez elle, devant un verre.
    
    Ils avaient chacun leur jardin secret, ça ne comptait pas. Bien entendu, il espérait que l’autre ne l’apprendrait jamais. Ils se retrouvaient chaque soir avec le même plaisir, sans aucun état d’âme, avec la même envie l’un de l’autre. Tout allait bien dans le meilleur des mondes possibles, jusqu’à ce que…
    
    Il y a des jours comme ça, où il vaudrait mieux rester couché.
    
    Pourquoi fallut-il que Jean ayant son après-midi de libre, ait voulu faire une surprise à sa femme. Le hasard est grand, il fait mal les choses. Il arriva juste au moment où Jeanne sortait au bras de son collègue pour leur pause… Il les suivit et comprit vite son infortune. La colère succéda à la surprise, il ne se montra pas, bien décidé à ne pas se laisser faire, « Elle va me le payer » se dit-il.
    
    Hasard, facétie du destin ? En retournant au travail, Jeanne apprit que le planning de travail avait été modifié, sa journée était terminée. Ayant du temps de libre, elle décida d’aller faire une surprise à son mari en allant le chercher à son bureau.
    
    Elle s’était envoyée en l’air tout l’après-midi, elle tomba brusquement de haut en voyant son mari s’engouffrer dans le métro une jolie femme brune à son bras. Femme qu’elle ne connaissait pas, là n’était pas la question. Elle suivit le couple discrètement. Enfin le couple c’était son mari avec une ...
«1234...11»