1. Un si gentil petit couple.


    Datte: 09/05/2022, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: PP06

    ... était tombé à ses pieds, évitant un stupide accident qui aurait pu lui coûter la vie.
    
    En buvant le verre que Jean lui a servi pour reprendre ses esprits, Jeanne et Jean se regardèrent, un étrange sourire aux lèvres. Les grands esprits se rencontrent, ils eurent ensemble la même idée « A la place du vent, j’aurais mieux visé ».
    
    Le vers était dans la pomme… cette idée allait se développer parallèlement dans la tête de Jeanne et dans celle de Jean, sans savoir que l’autre avait les mêmes préoccupations.
    
    Une seule vengeance s’imposait maintenant à leur esprit, se débarrasser de ce conjoint indélicat, s’en débarrasser définitivement. L’unique question qui se posait à eux, « comment faire sans être inquiété ? ». Parfois la police peut être perspicace.
    
    ---oOo---
    
    JEANNE
    
    Il faut toujours se méfier de l’eau qui dort. Jeanne était toujours disponible pour son mari, elle le lui prouvait tous les soirs, tout en continuant à rencontrer son collègue dans la journée, sans que sa conduite ne lui pose le moindre souci, sans éprouver le moindre remords. Alors que savoir que son mari s’était permis… la colère montait en elle, ça elle ne l’acceptait pas. Il méritait cent fois qu’elle se débarrasse de lui.
    
    Sa décision prise, Jeanne se mit à réfléchir pour trouver le moyen le plus efficace d’arriver à ses fins.
    
    « Ma première idée, acheter un petit pistolet. Sans savoir tirer, à bout portant pendant son sommeil, je n’aurais aucun mal à faire mouche du premier coup, ...
    ... impossible de le rater. Seulement, il me sera difficile de faire croire à un jury populaire que je n’y suis pour rien. Jurer que le coup était parti pendant que je nettoyais mon arme, ne me parut pas suffisant pour éviter la prison. Il me fallait trouver autre chose.
    
    Le couteau non plus, du sang partout, Beurk !
    
    Si Jean faisait un sport comme le para- pente ou le parachutisme, j’aurais pu m’arranger pour donner un coup de pouce au destin. Quel panache ! Malheureusement Jean n’est pas un grand sportif.
    
    A la maison, un accident domestique est plus crédible. L’idée est simple, astiquer les marches de l’escalier comme on peut le voir dans des séries à la télé. Il dérape et hop ! Efficace. Mais tel que je le connais, il va se rater, et je risque de devoir le pousser toute ma vie dans une petite voiture. Non, trop peu pour moi.
    
    Il y a bien le plat de champignons, encore un classique. Nous avons regardé dernièrement à la télé, un vieux film avec Clint Eastwood, il passe rapidement de vie à trépas après en avoir mangé. Si ça a marché pour lui, ça devrait aussi fonctionner pour Jean.
    
    Comment trouver des champignons vénéneux ? Je n’y connais rien. Je serais encore capable de lui mijoter un bon petit plat inoffensif auquel je n’oserais pas toucher. Non, ce serait trop.
    
    En fermant les yeux, je repense à nos dernières vacances, quand nous avons fait la traversée pour aller en Corse. Nous étions appuyés sur le bastingage. Il aurait pu tomber dans l’eau, dommage à l’époque je ne ...
«1...345...11»