1. Confinée... et dépucelée


    Datte: 20/04/2022, Catégories: Première fois Auteur: Micky

    ... fit commettre un geste fatal. Un porte-manteau tomba, figeant le couple. Muriel se rua vers l'armoire et découvrit sa nièce la main entre ses cuisses :
    
    - Mais qu'est-ce que tu fous là, espèce de petite voyeuse !
    
    - Je... excuse-moi, je...
    
    - C'est nul ce que tu fais. Tu veux nous regarder baiser, hein, c'est ça ?
    
    - Ah, euh, non, je m'en vais, dit-elle en sortant de l'armoire, rougissante et penaude.
    
    - Eh bien non, tu vas nous regarder franchement, sans te cacher. Et tiens, tu vas même nous filmer avec mon smartphone. Hein Mike, qu'en dis-tu ?
    
    L'Américain était écroulé de rire. La situation était trop cocasse. Il se paluchait pour ne pas trop débander.
    
    - Allez, hop, voilà mon appareil, je l'ai mis en vidéo, tu nous filmes et tu te tais ! asséna la tante.
    
    Après quelques coups de langue, elle avait remis de la vigueur dans le pénis de son amant qui, debout au bord du lit, se préparait à la pénétrer à nouveau. Il la prit par les chevilles qu'il écarta et s'enfonça jusqu'à la garde. Sur le côté, Claire, honteuse et confuse, filmait la scène, le cadrage un peu tremblotant.
    
    - Filme aussi son cul ! souffla Muriel entre deux halètements.
    
    Petit à petit, Claire se prit au jeu et gagna en assurance. Son cadrage fut plus ferme, plus varié. Le couple changeait de position. La tante cavalait sur la bite proéminente de son amant, face à lui ou de dos. Elle souriait à l'objectif comme pour une photo de mariage. Mais dans la frénésie de leur rapport, elle finit ...
    ... par oublier la vidéaste. Le couple baisait maintenant franchement, résolument, assez bestialement. Mike cognait dur ce qui plaisait à sa partenaire qui l'encourageait dans ce sens. Claire avait une intense envie de se frotter la chatte mais avait besoin de ses deux mains pour assurer le cadrage. Elle fixa un moment le visage de sa tante, irradié de plaisir et enregistra de fait les mots crus qui s'échappaient de sa bouche, tout à l'honneur du pénis de son amant. Claire ressentit alors comme une sorte d'onde d'électricité dans son bas-ventre. Ce fut aussi le moment où Muriel, écartelée, ses pieds dans les mains pour mieux s'ouvrir, connut un violent orgasme suivi aussitôt d'une opulente éjaculation de Mike dont une partie sur le ventre de sa maitresse. Claire filma le tout et courut vers les toilettes avant d'abandonner le smartphone sur le lit. Elle se sentit dépucelée... virtuellement.
    
    *******
    
    Mike resta à dîner et Claire put mieux le découvrir et même l'apprécier. Elle lui trouva un charme viril et comprit sa tante d'avoir été séduite. Puis il s'éclipsa, laissant les deux femmes face à face.
    
    - Alors, comment le trouves-tu ? interrogea Muriel.
    
    - Charmant, vraiment.
    
    - Et très bon baiseur, comme tu l'as vu, petite coquine. Autre chose que ton mec, hein, avoue-le ?
    
    - C'est que... je n'ai jamais fait l'amour avec Kevin.
    
    - Quoi ? Ne me dis pas que tu es encore vierge.
    
    - Si.
    
    - Alors ça ! Une jolie fille comme toi, ça m'épate. Les garçons ne sont plus ce ...
«1...345...10»