1. Relation toxique (15)


    Datte: 14/01/2022, Catégories: Lesbienne Auteur: simson3

    ... mieux, d’homicide involontaire. Avec un peu de chance, tu pourrais t’en sortir avec une peine réduite.
    
    Les minutes s’écoulèrent, interminables, au bout desquelles réapparut le Président du Tribunal. D’une voix solennelle, il s’adressa à Alicia :
    
    -Accusée, levez-vous! La Cour a soigneusement étudié les différents témoignages et éléments de preuve soumis durant ce procès. Jusqu’à aujourd’hui, je dois dire, presque tout tendait à établir la preuve d’un crime crapuleux qu’on aurait commis dans un esprit de vengeance ou de jalousie. Pour sa défense, l’accusée n’avait que plaidé l’ignorance des intentions de la victime en plus de ne produire que des rapports psychiatriques faisant anciennement état, toujours chez la victime, de problèmes relatifs à des troubles de la personnalité ainsi que de tendance suicidaire. Ces éléments de défense ne suffisaient cependant pas pour intégrer dans nos délibérations la notion du doute raisonnable qui aurait permis de libérer l’accusée de toute charge dans cette sordide affaire.
    
    Je me félicite toutefois d’avoir laissé le loisir au représentant de la Défense de compléter si brillamment son mandat auprès de sa cliente. Il est maintenant clair aux yeux de la Cour que l’accusée n’avait non seulement aucune intention criminelle, mais était tout simplement devenue à son insu l’instrument servant à mettre fin aux jours d’une pauvre femme en mal d’amour. En conséquence, je vous déclare, Alicia LeBel, libérée de toute accusation dans cette ...
    ... affaire. Vous êtes maintenant une femme libre!
    
    Se rassoyant lentement sur son banc, Alicia eut à peine conscience des applaudissements qui fusaient dans la salle d’audience, la femme éclatant silencieusement en sanglots. Sitôt libérée de ses entraves, elle fut accueillie dans les bras de sa mère puis de Jasmine la mère de Sophie.
    
    -C’est fini, ma chérie! la consola Sonia LeBel en embrassant sa fille. Ça va maintenant, tu es libre!
    
    -Oh Maman, je suis ... heureuse, mais encore tellement bouleversée!
    
    C’est une fois revenue de ses émotions qu’elle s’adressa à Laurent Beaulieu, ce dernier lui-même surpris du verdict :
    
    -Merci, Maître! lui dit-elle alors, gratifiant l’avocat d’un chaud baiser sur la joue.
    
    -J’imagine que tu brûles maintenant d’envie de prendre connaissance de ce fameux mail? devina l’homme.
    
    -Tu ne peux savoir à quel point! répondit la femme maintenant libre et souriante.
    
    Sans attendre davantage, elle entreprit sa lecture :
    
    J’espère que ce mail trouvera rapidement votre attention car quand vous le lirez, je ne serai plus. Beaucoup de mal a déjà été fait par ma faute et je ne désire pas que mes derniers gestes n’entraînent de malheurs supplémentaires.
    
    Toute ma vie n’aura été que tristesse et déception. Mon histoire a débuté il y a trente ans. Dès mon entrée dans la vie, je fus une orpheline privée d’amour, battue et violentée. Enfant, je fus trimbalée d’un foyer à l’autre et prise en charge par des adultes davantage intéressés à profiter des ...
«1234...»