1. Les Zincroyabilicieuses Zaventures du fofo (2)


    Datte: 14/01/2022, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Duchesse

    ... son apothéose elle ne voit pas Yanos qui s’installe près du bourreau brutal.
    
    Et pour que jamais ne cessent
    
    La joie et la liberté
    
    La jouisseuse comblée récupère, la lécheuse flattée fait la fière et s’installe à quatre pattes en travers des escaliers mouillés, offrant ainsi sa chatte à la coquine toute trempée. Duchesse pose ses yeux couleur menthe sur l’eau et voit Bulma qui les toise de haut. Comme attirée par le miel sauvage, Bulma rôde dans les parages. De son ton snobinard, elle déclare d’un air goguenard :
    
    — Ciel ! Mais les saphistes sont à la fête. Seriez-vous à la diète ? Ne voyez vous pas l’armée de bites érigées prêtes à vous honorer ? De féministe vous ne portez que le titre, vos valeurs semblent bien éculées lorsqu’il s’agit de vous exhiber.
    
    Bulma, d’un mouvement du menton, désigne le bataillon. L’amour et l’amant aux jolis poèmes se masturbent devant ce couple de bohèmes que rien ne perturbe. À leurs côtés, confortablement installés sur la terrasse, Animus et Jérémy revoient le maniement des armes en observant ces dames fantasques. Donico débarque tout pimpant et s’installe entre les deux mâles pour ce spectacle charmant. Les trois garçons ne font pas de façon et sirotent les mojitos abandonnés plus tôt. Animus avise la Poutre de Bamako avec gourmandise tandis que Jérémy regarde le phallus avec convoitise. Donico, flatté, se laisse sucer par les deux affamés, c’est gai.
    
    Les baigneuses fraîchement interrompues se regardent d’un air convenu ...
    ... et entièrement nues quittent le bassin en direction de la moqueuse. Telles deux ensorceleuses en chasse elles fondent sur leur butin et l’enlacent. La troll râle et mollement se débat, les drôles de dames en profitent, ça les excite. Maisy la tient par la tignasse, Duchesse, les yeux malicieux, lui arrache son maillot comme une garce et vient lui flanquer un baiser baveux. La revancharde l’allonge, dans son regard elle plonge et le ton haut elle annonce :
    
    — Je n’aime pas voir mes sujets frustrés de la sorte, voilà de quoi te contenter petite sotte.
    
    Se faisant Duchesse enjambe l’ogresse et pose ses fesses sur sa face, la féroce vorace dévore et bave sous le trésor. Bulma étouffe sous la chatte et couine sous la touffe pendant qu’elle la gouine. Le gramophone donne, la musique est bonne, Duchesse s’époumone, Maisy chantonne :
    
    Oh ! Quelle joie nous enchante
    
    Plus de guerre pour nos enfants.
    
    Le regard crispé et le corps alangui, Duchesse jouit et remercie son amie. La brouteuse désormais bien moins orgueilleuse se dresse pleine d’allégresse. Duchesse et sa bras droit sont satisfaites, Bulma ne fait plus la forte tête et pour la féliciter elles décident de la récompenser. Maisy observe le jardin des délices, ces messieurs n’ont plus aucune réserve et s’adonnent à leurs vices. Elle hausse le ton et les interrompt :
    
    — Donico, Darling(snap, snap, snap), hélicobite, tout de suite !
    
    Donico se désamarre du cul de Renard et illico part en zizicoptère rejoindre la ...