1. Réaliser ses fantasmes


    Datte: 13/01/2022, Catégories: fh, hplusag, inconnu, grosseins, groscul, Oral internet, Auteur: simonle25

    ... Elle se retourne souvent vers moi en souriant avec des yeux timides et coquins. Nous entrons dans son appartement, qui n’est en fait qu’une petite chambre avec un bureau et un lit.
    
    Nous nous asseyons sur son lit et discutons un peu en sachant très bien tous les deux que nous n’avons qu’une seule envie : se sauter dessus. Elle me dit qu’elle a envie de jouer en posant sa main sur mon entrejambe à travers mon jeans. Je commence à caresser ses hanches, ses cuisses, et rapidement nos bouches se trouvent et nos langues se mélangent et s’entrelacent. J’empoigne son gros sein gauche en l’embrassant goulûment. Elle défait ma braguette et extirpe ma queue déjà bien dure. Elle me regarde droit dans les yeux. Elle rit, elle glousse, je n’ai jamais vu un regard aussi coquin de toute ma vie. Elle enfourne ma queue dans sa bouche d’un coup. Elle la fait glisser dans sa bouche de haut en bas en me fixant du regard. Je joue avec mes couilles en la laissant faire. Puis elle se relève et je lui enlève sa robe. Elle ne porte pas de soutien-gorge et ses gros seins se révèlent à moi. À ma grande surprise, elle a les deux mamelons percés. Un petit bijou argenté se révèle et je suis très excité par ma découverte.
    
    Elle porte un string turquoise. Je commence à embrasser son corps et elle se trémousse… elle semble très excitée elle aussi. Elle retire son string, me laissant découvrir sa chatte fraîchement rasée. Je la repousse sur son bureau et m’agenouille devant elle pour commencer à goûter ...
    ... à sa chatte luisante. Elle tient ma tête à deux mains entre ses cuisses et coule dans ma bouche. Je me relève, termine d’enlever mes vêtements pendant qu’elle se retourne pour me faire dos. Elle s’appuie sur son bureau et m’offre son cul tout entier. Des grosses fesses tournées vers moi qui semblent m’attendre avec impatience. Ses gros seins pendent élégamment et je m’approche d’elle, plaque ma queue entre ses deux fesses et empoigne ses grosses miches par-derrière. Elle frotte ses fesses contre ma queue, exposant mon gland tout entier à chacun de ses mouvements. Je m’agenouille à nouveau derrière elle, redonne une lampée de langue sur ses grandes lèvres pour la lubrifier… une initiative inutile, elle est complètement détrempée. Je me relève, nu comme un ver, le sexe dressé et j’enfile un préservatif en lui tapotant les fesses et les seins.
    
    J’approche ma queue de son antre de plaisir et m’y enfonce d’un seul mouvement très lent. Je sens sa chatte brûlante se refermer sur mon pénis. Ses parois massent ma queue de tout son long et je commence un mouvement de va-et-vient d’une rare intensité. Mes mains ne savent plus où se poser, alternant entre ses grosses fesses rondes, ses cuisses, ses seins, son ventre. Après un moment, j’accélère mon mouvement et empoigne ses cheveux.
    
    Cette femme est tellement enjouée. Elle rit, gémit, halète de plaisir. Ne voulant pas exploser en elle aussi rapidement, je me retire et la retourne face à moi. Elle me sourit tendrement puis je pose ma ...