1. COLLECTION HISTOIRE COURTE. Enfin mon camping-car (1/1)


    Datte: 13/01/2022, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: CHRIS71

    ... ans à bourlinguer sur toutes les mers du globe dont les quarantièmes rugissants.
    
    Trente ans à visiter des villes et des ports du monde entier sans le moindre coup de canif dans mon contrat avec Adeline.
    
    Trente ans, mariés ou pas ou les copains allaient aux putes alors qu’après avoir, dîner découvrant les spécialités locales, je rentrais sagement à bord.
    
    Couscous à la tête de moutons à Casablanca.
    
    Paella et tortilla de patata Espagnole à Barcelone et Málaga.
    
    Tortillas au Mexique.
    
    Poissons crus à Tahiti.
    
    La poutine du Canada.
    
    Qui aurait pu inventer une telle recette avec le nom du président russe !
    
    Bref, la liste serait longue et fastidieuse si je parlais de tous les ports visités, alors que je rentrais sagement à bord refusant de me retrouver dans des endroits où j’aurais pu déraper.
    
    Je devrais rejoindre Adeline.
    
    Je suis sûr que si je la caresse doucement, remontant le long de sa jambe, évitant son mont de Vénus et allant jusqu'à ses seins aussi beaux que ceux d’Anna.
    
    Elle se retournerait me dégageant sa chatte ou mes doigts vérifieront le rêve scabreux qu’elle faisait me permettant de lui entrer mon sexe doucement jusqu’à la faire hurler de plaisir.
    
    Il fut un temps après avoir déchargé, je me serais relevé pour aller fumer, touchant mes rations de gauloise tous les mois.
    
    Mais ayant arrêté, je me contenterais de me lover, la queue gluante de sperme au creux de ses fesses et je me serais endormi le sexe repu.
    
    Ce soir, le lieu de ...
    ... débauche semble un camping-car ou je me sens piégé quand Anna s’approche en ondulant, ses mains se glissant là ou il est interdit de toucher.
    
    Pourtant, elle le fait, faisant apparaître la trique que sa danse érotique m’apporte avant de repartir me frustrant de son abandon.
    
    Qu’aurait-elle fait si j’avais réagi autrement quand bandant et en voulant partir ?
    
    Je l’ignore et je l’ignorerai toujours, car c’est sa bouche qui me prend.
    
    Adeline et les fellations, elle est contre malgré que dans notre jeune couple, j’ai essayé.
    
    Elle me branle et me suce en rythme avec la musique.
    
    Je suis à deux doigts d’éjaculer dans sa jolie bouche.
    
    Elle me tire par la main, me conduisant vers le lit que j’avais bien vu.
    
    Elle s’allonge les cuisses bien écartées me présentant sa mangue juteuse où ma bouche et ma langue peuvent constater que son clito aime que je le suce.
    
    Paul est resté mollement allongé sur sa banquette, semblant apprécier le spectacle.
    
    Anna sous ma langue à un orgasme, j’ignore à quel moment la musique orientale s’est arrêtée.
    
    Se plaçant à quatre pattes, elle attend que je la saillisse.
    
    Je dis « saillis », car aucun sentiment d’amour, mon cœur est couché parallèlement à moi dans notre camping-car.
    
    Je l’empoigne par ses hanches et je lui donne de violents coups de reins la faisant hurler comme moi quand je décharge.
    
    Quand je me laisse tomber à côté de la salope qui a su m’amener vers l’adultère, je vois son mari s’astiquer le manche et ayant ...