1. Un plaisir partagé est un plaisir double (29)


    Datte: 10/01/2022, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Chantalbob

    ... s’était lui retiré en déposant sa semence dans le bas du dos. En plus pendant que je tirais mon coup avec André, ils l’avaient fricoter avec Annie. Couverte de sperme je suis allée rejoindre la mer pour me laver sous les applaudissements le long de la haie d’honneur qu’ils m’avaient faite.
    
    « - Dis donc, tu as mis le paquet aujourd’hui, par deux fois tu étais la naïade de la plage en faisant le spectacle aujourd’hui. » Me dit ma copine.
    
    « - C’est pour vous que j’ai fais cela pour que nous soyons remarqués et être invités dans les soirées coquines, vous devriez me remercier et puis je n’ai fais qu’en public ce que nous faisons tout ensemble le soir au lit. »
    
    Avant que Claudio ne reparte rejoindre son ami, nous lui proposons un plan cul dans notre location. Claudio est partant mais nous dit qu’il va en parler à son copain, nous échangeons nos numéros de téléphone pour le contacter.
    
    Le soleil commençait à baisser et la plage se vidait progressivement de ce petit monde de libertins. Nous décidons également de rejoindre notre appartement. En passant près des deux italiens, mon mari s’arrêta devant eux pour leur demander s’ils étaient d’accord pour venir passer une soirée chez nous dans la semaine.
    
    « - C’est que cela va être difficile demain c’est notre dernière journée au cap. » Nous dit le copain de Claudio dans un français hésitant.
    
    « - C’est bien dommage car vous êtes les types d’hommes qu’aiment nos femmes. Elles sont tout de suite tombée sous votre charme en ...
    ... vous voyant et en plus votre accent italien les ont fait craquer. »
    
    « - Nous sommes désolés Mesdames de vous décevoir et croyez nous sommes également attristés de ne pas vous satisfaire de ne pas pouvoir vous contenter surtout en présence d’aussi jolies femmes. ( Ha, ces Italiens, toujours aussi charmeurs. Ils savent parler aux femmes) Mais cela ne nous empêche pas de faire connaissance asseyez-vous donc à côté de nous pour parler un peu, il y a de la place sur nos serviettes de bain. »
    
    Nos deux Italiens se sont reculé pour nous laisser la place de nous asseoir à leur côté, tandis que nos maris ont installé leur serviette à proximité de nous.
    
    Nous avons parlé de choses et d’autres mais surtout de l’Italie. Nous leur expliquons que nous ne connaissons que Venise. Ils nous disent qu’il faut à tout prix aller à Florence que c’est une très jolie ville et qu’ils peuvent nous servir de guide car ils n'habitent pas très loin de là et qu’ils peuvent nous recevoir. Nous avons appris également que le second larron (celui qui parle un peu le Français) se prénommait Gianni. Une heure était passée et nous pouvons admirer le coucher de soleil sur la Méditerranée.
    
    Pendant que nous parlions Claudio s’était rapproché de moi pour me caresser les cuisses et m’embrasser dans le cou.
    
    Bob l’avait vu faire. Discrètement Claudio remonta sa main et la glissa entre mes cuisses. Je lui ai ouvert le passage et tout en discutant avec son collègue il pénétrait mon intimité avec son doigt. ...
«12...4567»