1. Tina poursuit ses épreuves (3)


    Datte: 10/01/2022, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: tina chienne soumise

    Voici deux comptes rendus de Tina. Mon ordre était simple :
    
    Tu te fais désirable et baiser comme une p*** sans rien lui refuser. J’exige que tu sois prise comme une chienne, à 4 pattes, la croupe bien relevée.
    
    Pour le reste, je sais que Ma femelle saura exciter son mâle.
    
    Bonjour Maître,
    
    Ayant un peu de temps ce matin, et vu que je suis seule, j’en ai profité pour faire votre demande.
    
    Comme vous me le demandiez, nue avec mon collier, je me suis mise à genoux dans la chambre où il y a une armoire avec une glace sur toute la hauteur.
    
    Le cœur battant, un mélange de honte et d’envie. Vous obéir est une source d’excitation, et être exposée une humiliation, mais qui me stimule tant.
    
    A genoux, penchée en avant, j’ai pris un glaçon dans le bol posé à côté de moi. J’ai cherché mon petit trou et doucement, j’en ai fait le tour. J’ai préparé ma rondelle à s’ouvrir, à accepter ce corps étranger dans mon trou. J’ai appuyé légèrement sur le glaçon et j’ai senti mon cul s’ouvrir. Ne pouvant le retenir, il s’est enfoncé sans pouvoir ressortir.
    
    J’ai pris ensuite un deuxième glaçon comme Vous me l’avez ordonné, et j’ai recommencé les mêmes mouvements. Comme mon cul était déjà travaillé, le second est entré presque tout seul !
    
    Me voilà avec deux glaçons dans mon trou de salope à ouvrir. Sensation folle, le froid des glaçons gelant mes muqueuses, mais la chaleur du corps les faisant fondre. Mélange de froid et fonte lubrifiant aussi ce trou. De l’eau a rapidement ...
    ... coulé le long de mes cuisses, me rappelant combien j’étais chaude.
    
    J’ai pris la pose : bien droite sur mes genoux, mains derrière la nuque, coudes écartés pour faire ressortir mes seins, la langue tirée. Un minuteur en route pour décompter les 5 minutes imposées. Je savais que je ne pourrais pas me concentrer sur le temps.
    
    Très vite, à cause de la langue tirée, j’ai eu du mal à déglutir. De plus, je sentais un liquide coulant de plus en plus de mon trou du cul. Des frissons en moi, stimulant mon trouble, ma honte, mais aussi une chaleur montant dans mon corps. Salope exhibée ; une femelle offerte à tous les regards.
    
    J’ai tenu les 5 minutes imposées, même un peu plus Mon Maître. Je ne sentais plus de liquide s’échapper de mon cul, laissant penser que les glaçons avaient bien fondu.
    
    J’aurais aimé me caresser, me donner du plaisir pour calmer ce moment de soumission, mais Vous ne m’aviez pas donné d’autorisation. Je suis restée frustrée en espérant Vous croiser et Vous supplier de me laisser jouir.
    
    Tina la salope de Son Maître Olivier
    
    —--------
    
    Bonjour Maître,
    
    Un après-midi tranquille, ce qui me permet de venir ici vous faire le récit de ce matin.
    
    Comme tous les dimanches, et peut être encore plus ce matin, je me suis montrée plus entreprenante. Lovée contre lui, j’ai commencé par de longues caresses sur tout son corps, ma bouche sur ses lèvres, son torse, pendant que ma main descendait vers son sexe, déjà en érection.
    
    Je lui ai fait quitter son pyjama ...
«1234»