1. Cédric n'est plus un enfant (1)


    Datte: 09/01/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: Cedric

    ... reprennent leur chemin mais beaucoup plus calmes, en silence.
    
    Ils passent la porte d’entrée à minuit passé. Karine est toujours vacillante. Cédric, son petit sac sous le bras, fait mine de filer vers sa chambre. Karine le retient.
    
    — Tu vas te coucher ?
    
    — Euh... Oui, non... Enfin, je vais regarder ce que tu m’as pris.
    
    Petit silence gêné.
    
    — Tu vas regarder lequel du coup ?
    
    Cédric hésite à répondre. Il y a réfléchi tout le long du chemin. Uro et squirt. Les femmes fontaines, c’est son fantasme.
    
    — Les femmes fontaines.
    
    — Je... Tu veux pas qu’on le regarde ensemble, que je sache quand même ce que j’ai acheté.
    
    Cédric bloque complètement. Il ne sait absolument pas quoi dire.
    
    — Euh. Si tu veux. Je sais pas. Tu es sure ?
    
    Mais Karine s’avance déjàvers le salon et se laisse tomber sur le canapé.
    
    Télé branchée, télécommande à la main, il s’assoit sur le canapé à côté de Karine qui a enlevé ses chaussures. Le DVD commence sans préambule assez fort avec une petite blonde qui pisse dans un bois quand un cycliste la surprend. Après s’être fait pisser sur la bite, il pulvérise la chatte de la petite blonde qui semble totalement empalée sur ce qui ressemble plus à une batte de baseball qu’à une bite. Elle finit par jouir dans une explosion abondante de cyprine qui gicle jusqu’au visage du cycliste.
    
    Malgré la présence de sa mère, Cédric bande dur dans son pantalon et la proéminence de son jean est sans équivoque. Karine doit l’avoir remarqué. Alors qu’à ...
    ... l’écran, une asiatique pulpeuse se fait pisser dessus par un grand black alors qu’elle chevauche un type monté comme un poney, Karine brise le silence.
    
    — Ça te plaît ?
    
    — Euh... Oui.
    
    — Tu peux te branler si tu veux. C’est quand même pour ça que je l’ai acheté.
    
    Cédric reste figé. C’est vrai qu’il en aurait envie, difficile de nier qu’il a déjà fantasmer sur sa mère quand il l’entend parfois gémir toute seule dans sa chambre la nuit mais là...
    
    — Tu préfères que je te laisse ?
    
    — Ouais... NON. C’est pas ça mais...
    
    Cédric ne sait même pas comment finir cette phrase.
    
    — Si tu veux, on arrête le film, tu le prends avec toi dans ta chambre et tu le regarderas quand tu veux sur ton ordi.
    
    Cédric ne peut pas regarder sa mère. Il fixe l’écran alors que l’asiatique pulpeuse se fait prendre en double pénétration en poussant des gémissements qui semblent largement exagérés. Sans même comprendre d’où ça vient, Cédric passe sa main dans son jeans et essaye d’attraper son sexe comme il peut sans l’enlever. Mais très vite, il se sent plus ridicule comme ça qu’autre chose.
    
    — Tu dois pas être confortable comme ça, remarque Karine.
    
    Timidement, Cédric défait sa braguette et sort son sexe. Il est nerveux, il sent sa gorge serré, le sang battre à ses tempes. Sur l’écran, le grand black est en train de jouir sur le visage de la jolie asiatique alors que l’autre type lui pisse sur le cul. Et finalement, l’érection de Cédric est en train de retomber.
    
    La scène change. Deux ...