1. Que le meilleur gagne


    Datte: 03/01/2022, Catégories: fh, extracon, humilié(e), jalousie, Oral 69, pénétratio, Humour Auteur: Amarcord

    ... chez l’opticien ? Et moi-même, la voir assise en face, en rentrant sur le plateau, ça m’a brûlé les yeux…
    
    — Et nous accueillons nos candidats de ce jour, deux briiiillants concurrents qui ont suuuuurvolé la saison ! Et d’abord, voici Jean-Pierre, qu’on applaudit bien fort !
    — Merci. Merci. Bonsoir…
    — Jean-Pierre, je rappelle que vous avez 38 ans, et que votre habileté au « Compte est bon » ne doit rien au hasard. Vous êtes un mathématicien émérite, récent titulaire de la médaille Poincaré ! Une consécration scientifique pour laquelle on peut vous applaudir à nouveau !
    — Oh, vous savez, je fais ce que je peux, c’est tout…
    — Toujours aimable et trop modeste ! Mais vous n’êtes pas seul, puisque votre charmante épouse Françoise est venue vous supporter dans le public. Et on applaudit Françoise !
    — Elle est belle, ma femme, non ?
    — Mieux que ça, Jean-Pierre, mieux que ça ! Vous êtes décidément le plus heureux des hommes ! Jean-Pierre, vous avez une passion, dans la vie ?
    — Oui, les chiffres.
    — Voilà qui tombe bien, elle trouvera ce soir à seeex, à seeeeeeex, à seeeeexprimer ! Ha ha ha ! Face à qui ? Faaaace à quiiii ? Face à Huuuubert, qui entre sous le tonnerre de vos applaudissements !
    — Bonsoir. Merci. Merci.
    — Hubert, vous avez 36 ans, vous êtes chef d’orchestre…
    — Non, plutôt accordeur de pianos.
    — D’accord ! Un bien beau métier ! Vous êtes vous aussi marié…
    — Non, divorcé.
    — Ah, désolé, mes fiches…
    — C’est rien.
    — Une famille, des amis, un chien ?
    — Un ...
    ... poisson rouge.
    — Une passion dans la vie ?
    — Les lettres.
    
    J’l’ai vu, son petit sourire de faux derche. Il me narguait. Ou pas, va savoir. Peut-être que je suis légèrement de mauvaise foi. Faut reconnaître qu’il était plutôt gentil, au début de notre rivalité. Tellement gentil que ça m’a énervé. C’est surtout quand j’ai vu sa Françoise que ça a pris une autre tournure. Que l’affrontement est devenu plus âpre, plus personnel.
    
    Oh, mais attends… y’a bien mieux ! « RANÇON » ! 6 lettres !
    
    Qu’est-ce que t’en dis de ça, Jean-Pierre ? Rançon ? C’est vrai que je l’aurais volontiers kidnappée, ta gonzesse. Parce que si tout ce que t’avais à lui offrir c’était ta bosse des maths, elle me faisait surgir une drôle de bosse dans le pantalon.
    
    Et celui-là, de mot, alors ? Comment je l’ai pas vu plus tôt ? Yesss ! Alleluia ! Cette fois-ci, il est cuit, et même pas al dente. Je vais te la ramollir, moi, l’autre nouille. C’est pas une défaite qu’il va subir, en rase campagne, le minus. C’est une déroute.
    
    Ding Dang Dong !
    
    — Les 30 secondes sont écoulées. Hubert ?
    
    Surtout prendre un air contrit. Cacher ma joie. Mon érection mentale. Tout en sobriété. Avoir le triomphe modeste.
    
    — 7 lettres
    — Jean-Pierre ?
    — Pas mieux…
    
    J’aime te l’entendre dire…
    
    — Hubert, je vous écoute…
    — CONNARD ! C-O-N-N-A-R-D.
    — Effectivement. C’était le meilleur choix.
    — Je trouve aussi. Presque une évidence.
    — Hubert marque 7 points et conserve la tête : 60-50. C’est au tour de Jean-Pierre, ...
«1234...7»