1. Démonstration et corruption


    Datte: 07/12/2021, Catégories: fff, fagée, jeunes, Inceste / Tabou profélève, amour, soubrette, Voyeur / Exhib / Nudisme Masturbation caresses, intermast, lettre, lesbos, Auteur: Dyonisia

    ... qu’une femme de chambre accomplie s’abstient de juger l’état de fraîcheur des sous-vêtements de sa cliente. Si d’aventure elle remarque des traces sur le gousset, elle ne les voit pas. Avez-vous compris, Mademoiselle ?
    
    Une double rougeur suit ce rappel à l’ordre auquel répondent, pour la réprimandée, un balbutiement d’excuses, et pour l’autre, une mimique équivoque. Je ne parierais pas sur ce qui l’emporte, chez Marie-Blanche, de la gêne ou de la satisfaction d’avoir mouillé ses jolis dessous.
    
    Remettre en place le soutien-gorge ne pose pas de problème insurmontable à Viviane, bien qu’elle pétrisse assez rudement les seins pour ajuster les bonnets. Marie-Blanche ne s’en plaint pas, cependant. Juste une moue indulgente à l’adresse d’une maladroite qui lui donne un prétexte crédible pour se caresser longuement la poitrine. Il est bien normal de s’assurer personnellement de son propre confort, n’est-ce pas ?
    
    Pour la culotte, l’impétrante soubrette adopte une procédure originale. Sans doute estime-t-elle que ses capacités physiques et techniques lui rendraient difficile la méthode usuelle. Elle choisit de faire la présentation de face, décision qui complique sérieusement la question de savoir comment tenir les genoux lorsqu’on s’accroupit. Les garder serrés l’éloignerait trop des jambes de son sujet, les déjeter fragiliserait son équilibre. Elle opte pour la position ouverte. Marie-Blanche se retient de rire en voyant sa jeune parente installée à ses pieds dans la ...
    ... posture d’un petit pipi. Elle glisse néanmoins ses chevilles dans le slip offert et pousse la mansuétude jusqu’à se pencher pour trouver l’appui d’une épaule vacillante.
    
    Viviane s’est astreinte à garder jusqu’ici les yeux baissés. La décence lui commande de continuer, mais, dans son cas, éviter de fixer une chatte et la couvrir correctement de sa parure c’est tenter de suivre des injonctions contradictoires. Elle ne peut satisfaire ni à l’une ni à l’autre, et la culotte reste en panne à mi-cuisses. Elle s’obstine, tire plus fort, insiste, croit le dilemme résolu, pour ne réussir en fait qu’à s’attirer un reproche de plus.
    
    — Regardez ce que vous faites, maugrées-tu. Croyez-vous que ce soit confortable pour votre tante d’avoir une lèvre qui sort du slip ?
    
    Toutes celles qui ont connu cette mésaventure, en sortant de l’eau sur la plage, par exemple, se rappelleront cette impression que tout le monde vous regarde. C’est ce qui se passe pour Marie-Blanche. Sauf qu’elle ne s’en formalise pas. Elle en rit, au contraire, et son rire se communique à nous, toi y compris et même, finalement, à la responsable de la bévue, qui perd l’équilibre sous le regard moqueur de sa victime.
    
    — Eh bien, Mademoiselle, qu’attendez-vous pour réparer votre erreur ? C’est à vous d’y mettre la main, se délure Marie-Blanche, je ne vais pas le faire à votre place !
    
    Elle entre pour de bon dans son personnage de cliente. Les poings sur les hanches, dominant de sa hauteur Viviane tombée sur les fesses, ...
«1234...13»