1. L'histoire de Manon. (4)


    Datte: 22/11/2021, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: chloé libertine

    ... vers lui, je me suis présentée en anglais et il m’a amenée jusqu’à sa voiture. Il m’a amenée jusqu’à un aérodrome privé où un jet m’attendait au côté de, deux couples de vieux riches voisins de Roman à Barra Grande. Ils le connaissaient bien et n’arrêtaient pas de me dire qu’ils étaient heureux de savoir Roman en couple avec une jeune femme simple comme moi. Ils m’ont accompagnée jusqu’au bout d’un chemin. Roman vivait dans une luxueuse villa moderne de verre et de béton à la lisière de l’Amazonie, les deux couples d’amis eux logeaient dans une villa situé au milieu du chemin à quelques centaines de mètres. Je les regardais s’éloigner. Le moment de découvrir le visage du dominant qui me fait vibrer quasiment autant que mon Daddy avant, j’étais tellement angoissée que j’en avais la nausée.
    
    J’ai sonné, le portail s’est ouvert sur un long chemin de terre, aux pourtours boisés. Je me suis avancée à pied le long du sentier, le tract me donnait l’impression qu’il était si long que je risquais de m’enfuir en courant à tout moment. Devant la maison d’architecte ultra-moderne, une petite femme typée latine m’attendait, comme ma femme, elle parlait français avec un fort accent, mais portugais. Elle s’appelle Abella, elle a 25 ans, c’est la gouvernante à demeure de Roman. Elle vit avec son mari dans une luxueuse dépendance. Elle m’a annoncé direct qu’elle savait que j’étais la nouvelle prostituée de Roman et m’a de suite amenée dans ma suite: un lit immense, une cage, une salle ...
    ... de bain, et un dressing sur mesure avec tenue chic, détente, sexy et vulgaire. Elle m’a laissée me reposer en me disant que Roman était en déplacement pour l’instant. J’ai pris une douche et je me suis passé une tenue sexy sans être vulgaire, une nuisette blanche transparente, avec le string assorti.
    
    Je me cale sur le lit, passe un coup de fil à ma Maîtresse chérie, puis, je me suis endormie.
    
    J’ai été réveillée par une main qui effleurait la peau de ma cuisse, j’ai ouvert les yeux et comme avec Daddy, j’ai eu un coup de foudre sexuelle. Je l’ai de suite trouvé ultra-sexy, grand, brun, visage rond et sourire en coin, buste carré. Tout ce que j’aime. J’étais intimidée... Qu’aurais-je pu dire ?... J’avais le souffle coupé. Il m’a saluée d’un "Bonjour jolie Manon !", puis il a été coller ses lèvres sur les miennes, et c’est ainsi que nous avions échangé un premier baiser naturel et passionné. Il s’est, ensuite allongé près de moi, et nous avons papoté avec fluidité de nos vies et parcours. Il s’est levé et m’a tendu une longue lettre avant de s’en aller en me proposant de le rejoindre, une fois lue.
    
    "Chérie, jolie truie...
    
    Si tu lis cette lettre/contrat, c’est que tu as franchi le pas de me rejoindre. Tu es ici pour un peu plus d’un mois, si l’aventure te plaît, à l’issue de ton séjour ici, tu pourras revenir en juin et ainsi de suite.
    
    — Tu m’accompagneras partout, dans les soirées de charité, les galas, les dîners d’affaires, les fêtes de voisinage. Dans ces ...