1. Une rencontre un peu particulière (3)


    Datte: 19/11/2021, Catégories: Lesbienne Auteur: Kama666

    Il y a six heures, je rencontrais et tombais sous le charme d’une amie virtuelle, Sandra, connue sur un site culturel espagnol.
    
    Depuis nous avons visité une exposition, pris un chocolat dans un café et sommes rentés à la maison.
    
    Il y a six heures je considérais les amours entre femmes comme anormal.
    
    Depuis Sandra m’a séduite, je ne sais comment et peu importe, nous sommes passées d’attouchements fortuits aux caresses plus ou moins appuyées pour en arriver aux baisers sur la bouche.
    
    A présent, nous sommes nues dans mon appartement.
    
    Sandra après avoir rangé son bagage dans la chambre me rejoint dans la salle de bain. Nous nous enlaçons et nous embrassons longuement. J’admire nos images se répéter à l’infini sur les miroirs qui couvrent les murs. Je reste subjuguée par sa beauté et l’harmonie de ses formes et en même temps j’aime nos différences. Elle brune et calipige, moi blonde et enrobée, mes seins sont plus lourds, mes hanches plus développées, une broussaille couvre son pubis, le mien est glabre.
    
    Jamais je n’ai fait ce genre de comparaison, jamais je n’ai tenu ainsi une femme nue contre moi.
    
    Nous abandonnons nos derniers vêtements, porte-jarretelles et bas, je quitte mes talons et me sens alors bien petite face à elle.
    
    La douche à l’italienne est vaste et nous accueille toutes les deux. Immédiatement une pluie chaude et douce tombe et ruisselle sur nos corps. Sandra se met face à moi et à ma hauteur en fléchissant et écartant légèrement les ...
    ... genoux, comme Jack, mon mari, quand il me fait l’amour debout. Comme lui, elle me prend par la taille et me plaque contre elle. Ses tétons réveillés s’enfoncent dans mes seins, son ventre s’appuie contre le mien, nos bouches s’unissent avec passion.
    
    Les mains sur ses fesses, je la caresse doucement, timidement , au contraire elle prend les miennes à pleine main, les malaxe vigoureusement avant de les écarter avec force, ses doigts s’enfoncent dans mes chairs molles. L’eau envahit mon sillon fessier jusqu’à maintenant protégé et pour mieux la sentir glisser sur mon petit trou je creuse les reins. Je me rencontre qu’instinctivement je m’offre de plus en plus à elle alors que mes attouchements restent encore très superficiels.
    
    Elle se met à genoux, embrasse mon sexe en tenant mon popotin à deux mains. Un doigt titille mon intimité secrète avant de la pénétrer. Sensible mais assez étroite de ce côté, instinctivement je me contracte. Ses baisers sont plus appuyés sur mon ventre, je suis prise dans un étau entre sa bouche et ses mains. Dans ma tête je suis choquée par ces baisers et cette pénétration, pourtant mon corps en demande plus et par instinct, sans réfléchir mes mains appuient sur sa tête pour l’encourager.
    
    Satisfaite de cette évolution et maîtresse de mon initiation, d’un coup de dent sur le ventre elle me surprend et me fait lâcher prise. En se relevant elle me donne une violente claque sur les fesses :
    
    — On se lave ?
    
    Je prends le gel douche et lui en ...
«1234»