1. Les malheurs de Sophie - Chapitre 12


    Datte: 10/11/2021, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byalexandredelafressange

    ... que, malheureusement pour toi, tu n'avais connu, malgré tes nombreux amants, que des blancs, un asiatique et des arabes. Il m'a déjà dit qu'il serait très heureux de te faire découvrir les délices d'une grosse queue africaine. Au fait, peux-tu lui préciser ton âge et le nombre de mecs qui te sont passés dessus?
    
    - J'ai vingt-cinq ans et j'ai déjà eu 25 amants. On peut dire que je suis une jeune femme délurée pleine d'expérience! J'adore sucer, me faire baiser et sodomiser...
    
    Et son Directeur de conclure :
    
    - Magnifique! Demain soir, à la sortie du travail, tu le ramèneras chez toi, et ce, pour une vingtaine de jours. La veille de son départ, tu le déposeras simplement chez moi. Je le conduirai moi-même le lendemain à l'aéroport. Comme cela, il pourra, dans la voiture, me raconter son séjour dans ta maison. Une dernière chose : que fait, selon toi, une femme aimante et passionnée, éperdument amoureuse de son mari?
    
    Réfléchissant quelques instants, elle répond afin de ne pas décevoir son boss et surtout de ne pas être punie : - Je pense, Monsieur Christophe, qu'elle lui doit obéissance.
    
    - Parfait! Pour une fois, tu as compris! Allez, va t'habiller maintenant, enlève tes décorations --car cela ferait mauvais genre à l'usine!- et ferme la porte mitoyenne! Je dois régler les dernières modalités avec Driss. Je suis sur que tu vas bien t'amuser!
    
    Dès le mardi soir, après avoir invité son « mari », avec sa valise emplie de vêtements, à prendre place dans la voiture, la ...
    ... subalterne le ramène à son domicile.
    
    La fille, discrètement, contemple le colosse assis sur le siège passager. Agé d'une vingtaine d'années, son corps apparaît particulièrement ferme : pectoraux bien dessinés, tablettes ventrales visibles sous le simple t-shirt porté par l'intéressé. L'assistante frémit légèrement à la vue de ce physique d'athlète. Le Togolais lui adresse un sourire avenant, invitant à l'amour. Depuis qu'il l'a vue la veille, entièrement dénudée, décorée de piercings et de tatouages, il convoite et le vagin et le mignon derrière de cette créature de rêve. Elle ressemble à un ange, avec la blondeur de ses cheveux et son sexe aussi lisse qu'un abricot. Il imagine déjà ses jambes galbées se verrouiller dans son dos, tandis qu'il la fouaille sans pitié. S'introduire dans l'anus de l'assistante « dévouée » devient aussi son autre priorité.
    
    Cette nuit-là, la jeune femme connaît un premier orgasme suite à un merveilleux cunnilingus prodigué par son amant. Sa jouissance terminée, le jeune black l'attire à nouveau à lui et caresse lascivement sa poitrine, tout en titillant ses tétons. Elle ferme les yeux, frémit sous les caresses emplies d'égards qui lui sont dispensées dans sa demeure et, surtout, dans son propre lit conjugal. Malgré ses protestations, l'adjointe est forcée par l'Africain de poser sa main sur la bosse qui déforme le slip de celui-ci et sent combien le membre de ce dernier est imposant.
    
    Baissant son caleçon et invitant l'auxiliaire à branler ...
«1234...7»