1. Des cousins invitent Patrick, l'étalon. 6


    Datte: 13/10/2021, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Mlkjhg39

    ... pine-moi ! dit-elle dans un souffle.
    
    -Tiens ! La coupa-t-il en s’enfonçant dans toute cette molle chaleur. Tu es inondée de jus, salope ! Ça rentre tout seul.
    
    Elle était étendue à plat et donnait de légers coups de reins pour accompagner les mouvements du coït. Mais cette fois, le mâle cherchait l’aboutissement, il ne travaillait plus pour faire durer le plaisir ou pour le bonheur de la fille. Il avait besoin de jouir et s’employait à atteindre le point de non-retour.
    
    -Ah ! Comme tu bandes bien, mon chéri !... Tu bandes encore plus fort… Cette fois, je sens que je vais être pleine de foutre et j’adore ça, j’en ai besoin ! Je ne peux pas vivre sans foutre… Je voudrais le voir sortir de ta queue, décharge-moi sur le ventre, mon grand, tu seras gentil.
    
    Patrick fit la moue. Il aimait mieux s’abandonner à la grande euphorie finale en balançant toute sa purée dans le ventre chaud des femelles, mais comme il était assez gentil de nature, il accepta.
    
    -D’accord, tu verras mon gland envoyer la béchamel !... Tu as tous les vices, à ce que je vois…, ça te plait de regarder un type qui va décharger, et bien avec moi, tu seras gâtée, ma cochonne !
    
    -Oui ! Décharge-moi dessus, mais dis-le moi à l’avance…que je jouisse juste à temps…
    
    -Eh bien c’est le moment, garce ! Je ne peux plus attendre…
    
    -Ah ! fit-elle, j’y suis, je jouis !... Je jouis !... Fais-moi voir…, vite !
    
    Il sortit vivement sa pine toute luisante et, du gland congestionné, jaillit de magnifiques geysers de sperme qui s’étalèrent en flaques épaisses sur le ventre et la poitrine frissonnants de la femelle comblée.
    
    -Putain !... Avec toi, la petite dose n’existe pas… Et quelle puissance !!!!
    
    Elle se releva et s’effondra sur le sofa, épuisée, ruinée, mais heureuse comme jamais.
    
    A suivre…
«1234»