1. Clusion


    Datte: 13/10/2021, Catégories: fh, 2couples, extracon, extraoffre, cocus, grossexe, vacances, pénétratio, fsodo, conte, cocu, Auteur: Dalibor

    ... pour commencer, on voit qu’il a l’habitude pour forcer l’excitation :
    
    — Regarde comment il faut faire pour les faire mousser à mort.
    
    C’est vraiment bizarre sa technique, mais elle marche, le popotin de Jessica commence une danse que je connais bien, surtout quand elle enfourche John.
    
    — Je pense qu’elle est à point pour la suite, me dit Samuel qui la retourne d’un coup comme une crêpe bretonne.
    
    Il prend soin de l’œil de Satan, le beurrant comme une tartine au miel, sans les mouches évidement. La petite bouche donne l’impression d’appeler autre chose, on sent qu’elle a envie d’une visite, sans plus se poser de question, vu que j’avais bien profité de sa femme, il sort son engin, fin, mais d’une longueur très respectable, on voit qu’il ira loin, à défaut dans la vie, du moins dans le rectum de ma moitié. Ça rentre bien gentiment et quand sa toison vient frotter celle ma chérie, il se met en mouvement, j’espère qu’elle n’a pas trop de sels dans le colon ou dit autrement des merdes qui attendent gentiment dans le cul. Mais si c’est le cas, en tout cas, cela n’a pas l’air de les gêner, ni l’un, ni l’autre.
    
    Après avoir bien enfilé sa canne et l’avoir remué dans tous les sens, finalement, il se crispe et on voit qu’il décharge à gros flocons dans le cul de ma chérie qui part dans un orgasme bien partagé.
    
    — Chéri, c’est bon de ce côté, pourquoi tu ne l’as jamais visité.
    — Tant que le côté pile fonctionnait, je ne voyais pas la nécessité de m’emmerder par-derrière, ...
    ... mais maintenant, tu vas voir, vu que de l’autre côté, il y a du jeu, l’entrée de service va devenir mon entrée principale.
    
    Samuel se retire et me dit :
    
    — Vas-y, avec ce que je lui ai mis, cela devrait glisser sans problème.
    
    Écartant ses fesses, je constate qu’effectivement, son œillet bien ouvert a l’air d’attendre ma visite. Dans ces cas, il ne faut pas trop tergiverser, je baisse mon slip et me présente avec arme et bagages devant son temple dédié au culte de Sodome.
    
    C’est chaud, bien huilé et comme je l’ai un peu plus large que Samuel, j’ai l’impression d’avoir retrouvé mes sensations que je n’ai plus avec la voie normale. Là, je pistonne dur, assurant sec dans cette fissure diabolique.
    
    Cela me rappelle mes jeunes années d’escalade. Enfonçant avec rage mon trombone, je mets en route mon piston et lui jouerhapsody in blues dans l’intégrale. J’ai l’impression que j’ai regagné une partie de ce qui était parti sur le devant de la scène. Dans la joie de retrouver mes marques, je me laisse aller et sans que j’y prenne garde, dans un déchaînement de cymbales, j’éructe de la queue, j’arrose son cul en feu, cela fait déjà plusieurs jours que je n’ai eu un tel plaisir.
    
    — Bon, maintenant, tu sais comment faire, me dit Samuel dont la queue servait d’amuse-gueule à mon épouse. Regarde bien comme elle s’applique à me faire repartir pour une autre fois, elle le fait à merveille, c’est une chose qu’il faudra qu’elle apprenne à mon épouse.
    
    Ses sens rassasiés, mon épouse ...
«1234...7»