1. Les révélations d'Alyssa (6)


    Datte: 10/10/2021, Catégories: Transexuels Auteur: Pattie

    Andy devait reprendre son travail et il nous laissa donc blotties l’une contre l’autre sur le lit. Nous étions engourdies dans une douce et agréable torpeur suite à nos ébats charnels intenses. Lise se redressa légèrement et déposa un chaste et doux petit baiser sur mes lèvres et me dit avec un sourire enjôleur et un regard intense.
    
    — Merci Alyssa, notre relation va très au-delà de toutes mes espérances... je t’aime mon ange.
    
    Je caressai amoureusement sa joue puis l’embrassai fougueusement pour lui montrer à quel point ses mots m’avaient touchée. Mon cœur battait la chamade et j’étais comme enivrée d’un bonheur pur et intense. Les yeux embués de larmes sous le coup de l’émotion, je parvins à lui murmurer.
    
    — Je veux tout te donner et tout partager avec toi, ma belle sorcière... C’est moi qui te remercie, car tu es la chance de ma vie... J’aurai toujours envie d’inventer l’amour pour toi au cœur de mes bras.
    
    — Sous tes airs de petite salope insatiable se cache une vraie midinette, Alyssa. J’aime autant l’une que l’autre. Susurra Lise en léchant tendrement les larmes qui roulaient sur mes joues.
    
    Je vivais des moments d’une rare félicité avec Lise et notre dialogue amoureux se poursuivit toutes les deux alanguies l’une contre l’autre. Le moment vint cependant où je dus penser à mon retour à l’internat. Je quittai le lit pour aller à la douche où Lise me rejoignit, transformant aussitôt nos ablutions intimes en caresses sensuelles réciproques. Elle m’aida ensuite ...
    ... à retirer le vernis à ongles de mes mains pour retrouver l’apparence de Théo. Je m’apprêtai à faire de même pour les ongles de mes pieds quand Lise m’arrêta en disant.
    
    — Attends Alyssa... A la fin de la semaine, ce sont les vacances de Toussaint... Je te propose de venir installer tes affaires chez moi dès samedi matin puisque nous allons cohabiter à la rentrée des vacances. Si tu es d’accord, j’aimerais que nous fassions une sortie coquine ce samedi soir, alors tu pourrais donc conserver ce beau vernis sur tes jolis pieds de minette, ma puce. De plus avec tes chaussettes de mec, personne ne verra au lycée que tu as du vernis aux ongles des pieds.
    
    — Waouh ! Superbe idée cette sortie entre filles samedi soir, j’ai trop envie d’y être !... Tu as raison pour le vernis et puis il me rappellera les super moments que nous venons de passer ensemble.
    
    Comme tous les samedis matin en classe de terminale, nous avions un devoir surveillé. Je sortis de la salle au bout du délai limité de trois heures qui était autorisé pour un devoir d’histoire et géographie. J’attendis discrètement Lise à l’extérieur du lycée avec toutes les affaires que j’avais sorties de l’internat puisque je le quittais définitivement. Elle apparut au portail du lycée vers midi après une dissertation de philo de quatre heures.
    
    Elle me chercha immédiatement des yeux et me vit sous une porte cochère sur le trottoir opposé avec ma valise et mes sacs rangés à côté de moi. Elle ne fut pas surprise de me voir ...
«1234...»