1. Mes chères amies (14)


    Datte: 03/10/2021, Catégories: Transexuels Auteur: Justine_

    ... n’y avait pas de doute sur mon homosexualité.
    
    Mais professionnel, il n’a fait aucune remarque déplacée. Je dois avouer qu’il était mignon et tout à fait le genre de garçon qui me plait.
    
    Avant de descendre le chauffeur me glisse une carte avec son prénom et son numéro de téléphone.
    
    - Au cas où vous auriez à nouveau besoin d’un chauffeur.
    
    Je crois percevoir un clin d’œil quand il me dit cela. Je le remercie, lui souhaite une bonne soirée, glisse la carte dans ma poche et descend.
    
    J’avais choisi de jouer l’androgynéité comme Monsieur le souhaitait. Un pantalon sombre style pantalon de costume, porté avec une tunique de femme, en polyester blanc cassé, boutonnée mais laissant un décolleté. J’ai mis plusieurs colliers pendentifs qui occupent ce décolleté. Mais autour du coup je porte aussi mon collier de soumise.
    
    Aux pieds je porte une paire de bottine aux talons larges et de hauteur de 4 cm environ.
    
    J’ai bien sûr ôté mes faux seins sans les remettre ce soir. Par contre j’ai, après avoir hésité, remis un porte jarretelles, la paire de bas et la culotte en satin. Cette dernière enferme la petite cage rose qui emprisonne mon petit sexe et ce joli rosebud qui occupe mes fesses.
    
    Et aussi un trench noir cintré et court finit ma tenue, ceinturé a la taille et que je ferme jusqu’en haut pour cacher mon collier ainsi qu’un foulard.
    
    Sans perruque je porte mes cheveux plutôt courts, à la garçonne. Pour finir, j’ai appliqué un maquillage très léger. Sans aucun ...
    ... doute mon look est androgyne, à mi-chemin entre le garçon et la fille.
    
    Je rejoins le Love Palace à pied et en quelques minutes j’arrive devant. Mon cœur bat assez fort je me dis que je suis certainement déraisonnable, vraiment dingue mais je suis irrésistiblement attirée vers l’intérieur sans savoir vraiment ce qui m’attend.
    
    Autant cet après-midi avec Fanny je me sentais femme, autant ce soir je retrouve ma condition d’androgyne efféminé et gay… je respire fort et j’entre, fébrile.
    
    La femme de Monsieur m’attend à proximité du comptoir, à côté d’un homme qui me salue en entrant.
    
    J’ouvre grand mes yeux en la voyant. Elle est habillée d’un body en latex noir très sexy avec des jarretelles tenant des bas noirs. Le latex laisse voir les tétons dressés sous le tissu. Au cou elle porte un large collier de cuir avec un anneau. Entre ses jambes je distingue comme une queue en fourrure. C’est intrigant.
    
    Aux pieds elle porte des escarpins aux talon vertigineux. Sans talon, elle ne doit pas être très grande.
    
    Je la regarde, c’est une jolie femme et elle terriblement sexy ainsi habillée.
    
    En me voyant elle sourit et s’approche de moi. Elle me dépose un baiser sur les lèvres en me disant.
    
    - Mon maitre sera content que tu sois là.
    
    Elle m’ôte mon trench et mon foulard et me regarde de la tête aux pieds en souriant mais en silence.
    
    Sans se retourner elle récupère une laisse métallique avec un mousqueton qu’elle fixe à mon collier.
    
    Elle tire un peu dessus pour me ...
«1234...9»