1. L'ombre du Passé Ch. 10


    Datte: 08/06/2021, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byCoulybaca

    L'ombre du passé
    
    Coulybaca
    
    Texte personnel
    
    Chapitre 10 : suite et fin de l'épopée.
    
    Ali arriva une demi heure plus tard, alors que déjà la vieille salle désaffectée de l'ancienne briqueterie était bondée : cent vingt étrangers, arabes, espagnols, portugais à racolé dans les cinq foyers de banlieue, ainsi que d'autres venant des milieux interlopes avaient payés, chacun cinq cent francs, pour assister aux spectacles.
    
    Avant le début de la soirée, Ali avait déjà en caisse 9. 000 euros.
    
    Karim exposa alors le programme, les quatre femmes lutteraient dans une arène au milieu de la salle, les deux gagnantes seraient tirées ensuite à la loterie, alors que les deux perdantes seraient livrées à la salacité d'animaux, tous les coups seraient permis.
    
    A ces mots, les quatre concurrentes frémirent, c'était pire que tout ce qu'elles avaient envisagé, aucune ne s'étant jamais fait saillir par une bête en rut, elles décidèrent de se défoncer, préférant apaiser la lubricité du gagnant, que de livrer leur ventre à la trique noueuse d'une bestiole quelle qu'elle soit.
    
    Pendant ce temps, Aurore et Isabelle faisaient connaissance avec le service d'ordre, horrifiées, elles reconnurent des employés de mairie, qu'elles côtoyaient parfois, ces derniers, reconnaissant leurs proies se réjouirent, ils allaient enfin pouvoir profiter de ces belles femelles qui, en temps normal leur étaient interdites.
    
    Le tirage au sort désigna les adversaires, Milène devrait affronter Sylvette, ...
    ... alors qu'Arlette et Jeannine leur succéderaient.
    
    La blonde Milène et la brune Sylvette se firent face au centre d'une arène, délimitée par des cordes, moulées dans des maillots rouges et bleus, les cheveux longs de Milène rassemblés en un chignon sur la nuque.
    
    D'emblée elles échangèrent quelques horions, la petite brune, cherchant à éviter le contact direct, alors que Milène cherchait par tous les moyens à l'agripper, une bretelle du maillot de Sylvette craqua, elle se retrouva la belle petite poitrine pommelée rougie par les coups à l'air.
    
    D'un revers de bras elle saisit Milène à l'entrejambe, assurant sa prise sur le sexe imberbe de la blonde qui hurlait de douleur, en se dégageant, Milène déchira son maillot, exhibant aux yeux des spectateurs ravis sa fente glabre, enfin elle agrippa la brune par les cheveux, la fit chuter et se jeta sur elle, tête bêche, l'immobilisant.
    
    Karim allait la déclarer vainqueur, lorsqu'un hurlement de souffrance jaillit de sa gorge.
    
    Profitant de sa position, Sylvette mordait à pleine dents le sexe gorgé de sang, déjà des gouttes sanglantes coulaient le long de ses babines.
    
    Les yeux révulsés, folle de douleur, Milène s'évanouit, son corps mollit. Comprenant sa victoire, Sylvette se releva, les yeux brillants, les sens échauffés par la lutte, sans même réparer les dégâts de sa tenue, elle s'assit aux cotés de Karim alors qu'on traînait Milène en coulisse pour la réconforter, et la préparer pour la suite.
    
    C'était maintenant au ...
«1234»