1. De bien belles vacances (3)


    Datte: 07/04/2021, Catégories: Gay Auteur: paul31

    ... tee-shirt et mon bermuda, n’ayant pas mis de sous-vêtement ce matin.
    
    — Très bien ! Ce matin il faudrait s’occuper un peu de la piscine.
    
    Je le suis dans les allées du jardin jusqu’au pool house. Je regarde ses fesses devant moi, bien musclées et bronzées. Lorsqu’il se retourne dans le local, il voit mon érection que je ne cherche pas à dissimuler. Il s’approche, m’attrape la queue et m’embrasse à pleine bouche.
    
    — Je te montre comment utiliser cet attirail pour la piscine. Tu la nettoies. Après viens me retrouver dans mon bureau !
    
    Une petite demi-heure suffit pour les consignes de la piscine, où je m’affaire pendant près d’une heure. Sarah est sur un transat, en train de lire une revue. Je peux à loisir détailler son anatomie tout en passant l’aspirateur dans la piscine, là encore sans chercher à dissimuler ma queue dressée. Une fois terminé, je range mes outils et retourne vers la maison après avoir demandé à Sarah où se trouvait le bureau. J’y retrouve Jacques en train de téléphoner. Il me fait signe d’approcher sans lâcher l’appareil. Il pivote sur son grand fauteuil pour se mettre face à moi, me présentant sa queue dressée qu’il caresse doucement. Il me fait signe de l’index d’approcher encore puis me fait mettre à genoux. Le message est clair. Je le prends en bouche tout en lui caressant les couilles. Il pose sa main sur ma tête pour accompagner ma fellation. Il n’interrompt pas sa communication dont je ne comprends rien, me poussant même vers son bureau ...
    ... pour pouvoir saisir des documents alors que je me glisse sous le meuble sans lâcher son membre.
    
    Quand il pose son téléphone, je le suce toujours avec application. Son bureau est une grande plaque de verre posée sur des tréteaux. Je le vois consulter, travailler, taper à son ordinateur au travers de cette vitre.
    
    Sarah qui interpelle son mari :
    
    — Alors ? Bien ?
    
    — Pour l’instant, rien à dire. Je lui fais signe de me sucer et il s’exécute sans discuter. D’ailleurs tu le vois bien !
    
    Sarah peut me voir à genoux entre les cuisses de son mari, les cuisses écartées, les pieds vers l’extérieur. Je bande fort car cette situation m’excite énormément.
    
    — Il faudrait qu’il me fasse un peu de ménage...
    
    — Si tu veux ma chérie... et puis s’il continue comme ça, je vais jouir vite je crois !
    
    — Allez Julien, Sarah a besoin de toi !
    
    Je m’extirpe de sous le bureau pour rejoindre Madame Sarah qui m’attend près de la porte. Elle m’entraîne vers la buanderie où elle me montre les différents ustensiles pour le ménage.
    
    — J’ai besoin que tu me fasses les poussières, et tu rangeras notre chambre.
    
    Il y a un aspirateur, des plumeaux, des chiffons... je fais assez souvent le ménage à la maison pour savoir quoi faire. Il y a même des petits tabliers blancs, à nouer dans le dos. J’en mets un pour voir... ma queue fait une bosse devant. Il y a une sorte de sandales à talon. Je tente de les mettre mais je ne sais pas marcher avec. Je retire le tout, attrape chiffons, plumeau et ...