1. De bien belles vacances (3)


    Datte: 07/04/2021, Catégories: Gay Auteur: paul31

    ... passage. Ses doigts s’immiscent rapidement dans mon boyau alors que mon gland explore le fond de sa gorge. Plusieurs fois, elle interrompt ses caresses en me laissant à la limite de l’explosion. Je ne sais comment elle fait tout cela mais je suis dans un état second. Quand elle fouille à nouveau ma rondelle, je ne peux m’empêcher de me reculer sur ses doigts, réclamant ainsi une pénétration plus profonde. Sortant je ne sais d’où, un gode remplace alors ses doigts experts. Ma rondelle s’ouvre volontiers pour l’accueillir alors que sa langue agace toujours la corolle de mon gland turgescent. D’une main experte, elle pousse la bite de latex au fond de mes entrailles puis lime avec application mes chaires intimes, déclenchant de puissants frissons de plaisirs.
    
    Avec mes cuisses maintenant relevées pour lui donner toute la liberté nécessaire pour me sodomiser, je râle de plaisir sous ses assauts, les yeux rivés sur ma queue surplombant mon ventre qui laisse couler un filet ininterrompu de mouille. Ma mère se caresse en même temps, jusqu’à ce qu’elle s’accroupisse au-dessus de mon visage, offrant ainsi sa chatte détrempée avec ma bouche. Elle se saisit aussi de ma queue pour la branler plus longuement, faisant monter d’un coup le niveau de plaisir. Mon cri étouffé par sa chatte arrive alors que le premier jet de sperme jaillit sur son visage. Elle jouit à son tour en m’inondant la bouche de son nectar tout en avalant ma queue gluante.
    
    Nous nous remettons doucement de nos ...
    ... ébats, dans les bras l’un de l’autre où je m’endors assez vite.
    
    Je me réveille seul dans son grand lit. Ai-je rêvé tout ça ?... le gode au pied du lit témoigne encore de cette soirée. Une bonne odeur de café arrive jusqu’à la chambre. Je retrouve ma mère à la cuisine, nue, en train de préparer la table du petit-déjeuner.
    
    — Comment vas-tu mon chéri ? me dit-elle en faisant m’embrasser sur la bouche tout en se collant à moi
    
    — Très bien maman, et toi ?
    
    — J’ai très bien dormi... et toi tu as retrouvé des forces dit-elle en attrapant doucement ma queue déjà dressée. Et là ? ajoute-t-elle en passant ses doigts sur ma rondelle.
    
    — Très bien aussi... je suis prêt pour aller bosser !
    
    — On dirait que tu vas bosser avec ton cul ! dit-elle en riant
    
    — Je pense qu’il y a un peu de ça, non ?
    
    — Tu me diras ce soir ! Ne te mets pas en retard.
    
    — Mylène arrive à quelle heure ?
    
    — Je ne sais pas trop. Sans doute en fin de matinée et elle partira ... plus tard. On a plus besoin de se cacher maintenant. Si elle est encore là quand tu rentres, tu ne t’étonneras pas d’entendre du bruit !
    
    — Si vous avez besoin d’aide...
    
    — Fais le malin, tu verras comment tu vas rentrer !
    
    J’arrête mon scoot devant le portail de Jacques et Sarah qui s’ouvre après avoir sonné. Je pousse mon engin jusqu’au garage. Jacques arrive, nu, pour m’accueillir.
    
    — Tu peux le laisser là. Ensuite, tu peux mettre tes affaires ici, dit-il en me montrant un caisson de vestiaire.
    
    Je retire mon ...