1. Ecole Privée Ch. 07


    Datte: 07/04/2021, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: bytrouchard

    ... pris quelques secondes pour se calmer, elle s'agenouilla et prit sa queue dans sa bouche. Ça sera ça le reste du week-end (et le reste de l'année)? Elle sera une professeure respectée dans sa classe et baisée ailleurs. Au moins, il aurait pu demander gentiment.
    
    - Dépêche-toi putain, je veux vider mes couilles. Grogna David.
    
    Soupirant, elle obéit et s'appliqua avant d'avaler rapidement la première décharge de sperme du week-end. David attendit assez longtemps pour qu'elle suce les dernières gouttes de sperme de sa queue, puis il se retourna, remonta sa braguette et se dirigea vers la porte. Dans l'encadrement, il laissa passer Tom LIERE et lui dit avant de partir :
    
    - Sa bouche est très bonne, et elle a l'air impatiente de jouir. Amuse-toi bien avec cette garce.
    
    Anne resta où elle était et ouvrit la bouche. Charles fut le troisième, mais alors qu'elle était toujours occupée à le sucer, la porte s'ouvrit à nouveau et Guillaume BETON entra.
    
    - Désolé Charles, mais je m'ennuie à attendre. Ça te dérange si j'utilise son autre extrémité?
    
    - Pas du tout camarade. Ça devrait être amusant quand tu vas la pilonner et pousser son visage plus profondément sur ma bite.
    
    Le garçon noir attrapa ses cheveux et se laissa tomber à genoux en s'assurant que sa bouche reste là où elle était. Anne sentit Guillaume relever sa jupe et sentit une pointe d'excitation. Elle allait se faire baiser à nouveau. Cela faisait seulement cinq jours qu'ils l'avaient tous eue, mais elle ...
    ... mouilla immédiatement. Elle entendit le bruit d'un pantalon qu'on laisse tomber et le garçon s'agenouilla derrière elle.
    
    - Rappelle-toi qu'Éric ne veut pas qu'elle jouisse. Il veut qu'elle reste en chaleur. Déclara Charles à Guillaume avant de gémir lorsque la langue de Anne trouva un point particulièrement sensible. Elle entendit Guillaume rigoler alors qu'il lui saisissait les hanches.
    
    - Oui je sais. Et je n'ai pas l'intention de laisser notre pute jouir. C'est pourquoi je vais passer ailleurs.
    
    Ailleurs? Il n'allait pas... Le corps d'Anne sursauta lorsqu'elle sentit le sexe dur de Guillaume se presser contre son anus. Elle tortilla du cul, mais les mains du garçon la tenaient fermement et son petit trou étroit commença à s'ouvrir sous la poussée.
    
    - AIEEE! Arrête! Cria-t-elle.
    
    - Oh merde ; tu m'as mordu la bite, salope!
    
    Anne n'entendit même pas l'exclamation de Charles. Elle se libéra et repoussa Guillaume.
    
    - Eloigne toi de moi pervers. Je ne te laisserai pas m'enculer.
    
    Le garçon la regarda et un fin sourire se dessina sur son visage.
    
    - Ah bon? Bien, on verra ce que Éric dira à ce sujet, salope!
    
    Il partit. Anne vit Charles qui tenait toujours sa bite douloureuse.
    
    - Je suis désolé Charles. Je ne voulais pas te faire de mal. S'il te plaît, laisse moi te sucer à nouveau.
    
    Le garçon la regarda et secoua la tête.
    
    - Pas maintenant putain. D'abord je veux voir ce qui va se passer.
    
    Sachant qu'elle allait probablement avoir des problèmes avec Éric, ...
«1234...8»