1. Ma femme rencontre une amie d'enfance... quelle galere !


    Datte: 04/04/2021, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Georges

    ... sont limités
    
    Tandis que les nanas se paluchent mes mains passent sous les jupes et trouvent le chemin des entrecuisses, chacune d’elle ignore ce que je fais à l’autre et me laisse donc faire, je ne suis pas au bout de mes surprises lorsque je découvre entre les jambes de Marthe un véritable tapis de poils, cette femme ne s’est certainement jamais épilée, ça déborde de la petite culotte et s’étend des hanches a mis cuisses, je joue à démêler les frisettes du bout de mes doigts, quel contraste avec la chatte de ma femme entièrement épilée où mes doigts débusquent le clitoris, j’allais écarter le tanga de Marthe pour essayer de remonter la source quand elles se sont misent en devoir de m’imiter, j’ai juste eu le temps de me retirer avant que Pascale ne découvre mon audace
    
    - Quelle étrange sensation que de nous remémorer nos souvenirs de jeunesse… mais ? tu es poilue comme un sapeur ?
    
    - Et toi tu as une chatte de petite fille ?
    
    - Encore une comparaison a effectuer non ?
    
    - Cyril ! tu ne veux pas te taper ma copine tant que tu y es ?
    
    - Je ne demande qu’à rendre service !
    
    - Il me plait bien ton mari ma chérie, depuis un quart d’heure que je sens son érection sur ma cuisse, le pauvre homme doit souffrir coincé dans son slip
    
    - C’est vrai Cyril ?
    
    - A force de vous tripoter les nibards ça donne forcément envie
    
    - Jure-moi que tu n’as pas profité de mon moment d’égarement pour lui passer une main au cul ?
    
    - J’ai simplement caressé furtivement une sorte ...
    ... d’animal entre ses jambes
    
    - Salaud, tu me ferais cocue à la moindre occasion ?
    
    - Faites ce que vous voulez je ne bouge pas …
    
    - Allons dans ma chambre, j’ai envie que tu me montre ta toison
    
    Pascale est prise au piège, ses yeux trahissent son excitation, sa petite culotte est trempée, curieuse de découvrir la chatte de sa copine impossible de refuser sans passer pour une arriérée, après m’avoir foudroyé du regard elle prend Marthe par la main
    
    - Tu n’as pas intérêt à bouger toi
    
    - Je vous attends ici, prenez votre temps mesdames
    
    - Tu es dure avec lui, laisse-le au moins regarder ?
    
    - C’est bon, arrive, mais reste à la porte
    
    Pascale s’agenouille au pied du lit devant son amie dépoitraillée et relève lentement le bas de la jupe, médusée elle contemple la forêt de poils noir et bouclé qui déborde du slip et s’entend largement sur le bas-ventre et les cuisses, pour être sûre elle baisse le tanga aux chevilles, pas possible de distinguer une fente parmi cette jungle, ma femme s’aide de ses doigts pour séparer le tapis entremêlé par les boucles, enfin les lèvres apparaissent, luisantes entrebâillées et reliées entre-elles par des filaments de mouille, c’est alors que Marthe arque son ventre et pèse sur le crane de mon épouse afin de l’inciter a lécher
    
    - Bouffe-moi comme au bon vieux temps salope !
    
    - Tu sens toujours aussi fort mais j’aime ça !
    
    Marthe se laisse tomber à la renverse sur le matelas et ouvre son compas, Pascale enfouit son visage entre les ...