1. SEULE DEVANT MA TV


    Datte: 22/02/2021, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Masturbation Auteur: Gargantuaz

    ... jardin secret. Doux comme de la soie, dur comme un morceau de bois, chaud comme de la braise, une chose manquait au tableau de ce pénis vigoureux : ma bouche et ma langue remontant doucement le long de son membre pour finalement atteindre son gland que je pris finalement entre mes dents, dévoilant ainsi ma voracité, et que j'introduis dans ma bouche, le léchant, le suçant. Cette fois ci c'est lui qui mit ces mains dans mes cheveux. Cela rajoutais de l'excitation à la fellation. D'une main il empoignait fermement mes cheveux, de l'autre posait ma nuque au creux de sa paume, me tirant vers lui et m’enfonçant de plus belle son sexe dans la bouche. J'adorais cette sensation de soumission. J'étais là, nu, agenouillée devant ses attribue, continuant à me masturber tout en le suçant de façon affamée. Mes seins touchaient ses cuisses au rythme de ma fellation baveuse. Sa queue, large et puissante glissait sur ma langue , m'envahissait, et je voyais au travers de ses regards teintés de désirs qu'il prenait un malin plaisir à me regarder ainsi le sucer à pleine bouche, lâchant des petits soupirs à chaque va et viens entre mes lèvres, tournant ma langue autour de son gland injecté de sang, glissant lentement vers ses testicules dont je mangeais les fruits en le masturbant.
    
    Quel délice.
    
    Ce joli travail d’orfèvre à eu l'effet escompté. Ce petit massage d'artisan n'était certainement qu'un prémisse à mon plaisir car, dans le feu de l'action, c'est au gros-oeuvre que mon amant décida d'enfoncer son marteau piqueur. Il m'allongea sur mon canapé, m'écartant les jambes, me tirant vers lui dans un mouvement de bras significatif qui ne trompe pas. Il allait enfin jouer de son membre dans mon vagin. Il allait enfin me baiser comme je le souhaitais. J'allais enfin sentir son sexe me pénétrer, dilatant mes lèvres, se frottant à mon clitoris déjà hyper sensible. Les choses n'ont pas tardées. Sa première entrée dans mon sexe est comme la préface d'un très bon livre érotique. L'apéritif d'un menu gastronomique trois étoiles. L’appétit s'ouvre enfin, s'abandonne à la faim, puis les choses s'accélèrent et s'amplifient à un rythme orgasmique.
    
    Il n'est pas dans mes habitudes de parler de sexualité en des termes aussi crus. Mais un bon amant c'est un amant qui sait vous sauter. Qui ne passe pas par quatre chemins pour vous emmener au septième ciel: il connait le sentier.Comme un guide de l'amour il vous ouvre la voie du plaisir, et moi, grande gourmande que je suis, je m'empresse de lui emboîter le pas et de le suivre les yeux bandés! Ce soir la route est longue et droite, et ses coups de queues ne cessent de me donner des poussées d'adrénalines, des montées d'orgasmes. Jamais je n'avais joui d'un sexe aussi large et charnu. Non seulement mon corps et mes sens s'en régalaient, mais mes yeux aussi se rassasiaient de se spectacle divin. Allongé de tout son être sur moi, ses bras tendus et son torse me dominant comme un étalon qui se cabre, il s'activait à me pénétrer ...
«1...3456»