1. Maman offerte et soumise 3


    Datte: 13/01/2021, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: Grandpervers

    Troisième volet de mon histoire au sujet ma mère. Il existe un certain nombre de famille où les enfants sont les rois. Mais il y a peu de familles où les choses étaient allées aussi loin que chez nous : notre mère nous était entièrement soumise. Léo l’avait contrainte à être à notre service : repas, lavage, ménage, mais aussi et surtout des choses qui allaient bien au delà du rôle d’une mère. Elle avait ainsi l’ordre d’être pleinement à notre service sexuel : caresses, fellations, etc ... nous n’avions dorénavant plus de limites dans nos exigences...
    
    Ce soir là, Léo m’avait promis de l’animation. Je rentrais donc impatiemment après mes cours. Avec surprise je constatais qu’il y avait du monde à la maison, au moins une dizaine de copains de Léo. Ils étaient tous là, en train de boire, manger. Léo faisait souvent ça, il aimait recevoir ses copains, faire des fêtes à la maison.
    
    Mais ce jour là, il leur avait promis quelque chose de mieux encore...
    
    - Ah, tu es là, Kevin ! s’exclama Léo en me voyant. C’est cool ! Tu vas voir, on va bien s’amuser ! Maman, viens par là !
    
    Ma mère arriva, un plateau à la main avec des rafraîchissements. Visiblement c’était elle qui faisait le service. Faire office de servante pour ces jeunes hommes, ces copains de Léo, dont certains qu’elle connaissait depuis plus de 20 ans, n’était pas très digne pour une maman de son age. Mais le plus étonnant, c’était sa tenue : elle était entièrement nue.
    
    Ma mère avait un gros cul superbe, des beaux seins magnifiques. Léo avait jugé que ça serait une très bonne idée d’offrir tout ça à l’admiration de ses invités.
    
    Ma mère regrettait d’avoir accepté, d’être si faible. Elle avait honte de cette soumission. Elle, la bourgeoise " bien comme il faut" était tombée bien bas. En attendant, une fois de plus elle allait se plier aux demandes les plus perverses de son fils.
    
    Car Léo lui avait demandé cette fois d’aller plus loin, être entièrement à la disposition de ses copains, ne rien leur refuser, ni caresses, ni relations plus "poussées"...
    
    - Léo ! s’inquiéta ma mère, ils sont trop nombreux ! S’il te plait, c’est pas possible !
    
    - Bien sûr que si maman ! Je ne peux pas annuler, maintenant, c’est trop tard ! Ca se passera bien, tu verras. Tu les connais tous, ce sont tous de très bons copains.
    
    Bien sûr, malgré les paroles rassurantes de Léo, ma mère restait extrêmement inquiète.
    
    En effet elle connaissait presque tous les copains de Léo. C’était justement ça le problème... L’idée de devoir accepter des attouchements sexuels de leur part lui était très difficile. Sa réputation allait sans doute être bien entamée...
    
    Et puis sous l’effet de l’excitation, qui sait de quoi ils seraient capables ? Ils allaient certainement en profiter !
    
    Elle avait raison. Elle n’eu en effet pas longtemps à attendre pour voir ses prédictions se réaliser. Sous l’effet de l’alcool, les esprit s’échauffaient. Plusieurs copains de Léo osèrent porter leur main à son cul lorsqu’elle ...
«1234»