1. Plaisir et soumission


    Datte: 22/11/2020, Catégories: h, fh, fplusag, jeunes, médical, hsoumis, fdomine, humilié(e), cérébral, Masturbation nopéné, sm, inithf, hsoumisaf, Auteur: Bastian

    Résumé du premier épisode : «Découverte et Initiation »
    
    À cause d’une petite gêne au niveau de son pénis, et de crainte que cela cache quelque chose de plus grave, Mathéo, jeune étudiant fraîchement débarqué à Paris, prend rendez-vous chez le docteur Liane. Celle-ci se veut rassurante, et lui prescrit une échographie. Mais elle s’adonne également à une étrange séance de palpations qui laisse Mathéo au bord de l’orgasme.
    
    ____________________________________________
    
    Je suis finalement allé passer mon échographie, environ six semaines après mon rendez-vous chez le docteur Liane. Et l’échographe s’est voulu lui aussi plutôt rassurant : oui, j’avais bien quelques petites calcifications dans le corps caverneux, mais rien à voir selon lui avec la maladie de Lapeyronie. Sans doute une mauvaise cicatrisation suite à un choc (même si je ne me souviens pas avoir pris le moindre au coup à l’entrejambe), tout cela devrait finir par se résorber naturellement. D’ailleurs, cela fait plus de deux semaines que j’ai passé cette radio, et force est de constater que l’échographe avait sans doute raison (à mon grand soulagement) : je ne ressens plus aucune gêne quand je suis en érection, et je n’arrive presque plus à trouver les nodules que je sentais auparavant en palpant mon sexe… Dès lors, est-il bien utile de retourner voir le docteur Liane ?
    
    À vrai dire, la question me taraude depuis que j’ai les résultats de l’échographie. Je n’arrive pas à m’ôter du crâne le souvenir de cette consultation absolument irréelle, à tel point que je me demande parfois si je n’ai pas tout rêvé ? Cette façon de me toucher, de me caresser, et surtout de jouer avec mon orgasme, c’est bien arrivé, mais était-ce totalement voulu de sa part, ou bien est-ce que je fantasme totalement ? En tout cas, la graine est bien plantée, car non seulement j’y repense tout le temps, mais je me branle aussi régulièrement une fois dans mon lit, en rejouant la scène dans ma tête. C’est d’ailleurs durant l’une de mes séances de jeu que, sous le coup de l’excitation, je me décide à prendre rendez-vous (pour le regretter aussitôt, mais trop tard, c’est fait !).
    
    Quelques jours plus tard, me voilà donc à nouveau dans la salle d’attente du docteur Liane, en fin de journée, parmi d’autres badauds. Elle ouvre la porte et je crois voir son regard s’illuminer lorsqu’il se pose sur moi. Mince, elle est encore plus séduisante que dans mes souvenirs nocturnes ! Maquillée légèrement, mais avec goût, elle porte cette fois un petit chignon qui lui donne des faux airs d’Audrey Hepburn. Elle me lance un grand sourire et m’invite à la suivre dans son cabinet. En passant derrière elle, son parfum m’envahit, et je me rends compte que je suis déjà en train de bander.
    
    Elle s’assied derrière son bureau et me demande comment ça va depuis la dernière fois. Je lui raconte l’échographie, les conseils du radiologue, et surtout que j’avais l’impression de ne plus ressentir de gêne et de ne plus avoir de nodules dans ...
«1234...13»