1. L'ESCLAVE SEXUELLE DU CENTURION


    Datte: 15/09/2020, Catégories: BDSM / Fétichisme Lesbienne Première fois Auteur: Lilly77777

    ... l'île ce matin même!
    
    Le chef des centurions ainsi que son bras droit n'ont pas perdu de temps car ils avaient deja debarqué dans les thermes pour se prendre une voire plusieurs femmes...d'ou les cris de panique quand ils ont débarqué de maniére violente avec leur armes.
    
    Les deux soldats haut gradés de l'armée Romaine entre "enfin" dans notre piéce.
    
    Mon amante prise de panique me prend la main par reflexe , on recule toute les deux alors qu'ils avancent vers nous avec un regard lubrique.
    
    Le mur stoppe net nos pas à reculons, elle crie; me prend dans ces bras pour ne pas qu'on nous sépare.
    
    Les deux hommes comprennent qu'on ne peut pas se défendre contre eux, ce qui leur donne un sourire sur le coin des lévres.
    
    Le chef prend la parole et dis à son camarade :
    
    "Regarde les deux vaches bien grasses qu'on a en face de nous, j'ai vraiment envie de traire la brune aux yeux bleus."
    
    Il me dit ouvertement, avec un accent latin :
    
    "Hey la grosse, ça te dirais que je tripote ton ventre gonflé comme de la gelée?
    
    Que je te pince tes grosses mamelles et tes tétons bien rose en te foutant des claques sur ta croupe de mon autre main!"
    
    Je le regardais les yeux écarquillés complétement tétanisée... et il ajoute :
    
    "Je jouerais à te taper le cul et à faire durer la vague le plus longtemps possible!"
    
    "Plus tu seras grasse mieux ça ira"
    
    "Je vais te prendre en levrette et te traire comme la pire des grosses vache"
    
    "Je te ferais jouer avec tes mamelles devant moi... puis avec ton cul..puis ça sera à mon tour de jouer! "
    
    "Fais moi tater ta croupe ouais!..aller retourne toi que je vois ta face B"
    
    Il me faisait bien comprendre qu'il allait mettre a excécution tout ce qu'il me disait et que je n'avais pas le choix , que je ne pouvait pas me refuser a lui...mon armée a perdu et n'a su défendre les habitants de lîle.
    
    Il me met a genoux pour que je le suce mais surtout pour affirmer sa place de dominant qu'il avait sur moi.
    
    Jamais de ma vie je n'avais reçut le sexe d'un homme dans ma bouche mais ça ne l'empechait pas de gemir de plaisir malgrés mon manque d'experience.
    
    Il me dit
    
    "Tu seras mon esclave sexuelle , c'est toi que j'ai choisi, allez , viens on part d'ici...."
    
    Il me tire par le bras vers l'exterieur mais je resiste , j'ai peur ,trés peur même... Je ne sais pas si je reverrai ma douce amie un jour ni même ou il comptait m'emmenée...
    
    Je crie en la regardant , je tend mon bras vide vers elle , de son coté elle pleure sentant que c'est probablement la derniére fois que l'on se voyait.
    
    Il me dit
    
    "Ca suffit votre cirque les lesbiennes? vous me cassez les oreilles !! "
    
    Avant de sortir, le bras droit du chef s'est pris une femme aussi, mais il n'avait pas choisi mon amie, malheureusement...
    
    Nous marchions trés longtemps , nous avions pris par la suite une barque pour que nous quittons notre île... c'etait leur projet que de nous emmenées sur une autre...
    
    Ce qui me mettait dans une angoisse des ...