1. Abusée Ch. 04


    Datte: 05/09/2020, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: bytrouchard

    ... quel goût aurait son sperme lorsque que je l'aurais fait jouir. J'étais mortifiée de penser que tous ces jeunes garçons avaient probablement été mes élèves.
    
    Je réalisai que je voulais être la meilleure suceuse de bites que connaîtraient jamais ces jeunes. Je sais que c'était obscène, mais je voulais que Glen soit fier de moi devant ses amis, quel qu'ils soient.
    
    La bite mince commença à gicler dans ma bouche. Glen me demanda de garder la semence à l'intérieur de la bouche et de ne rien avaler. Je lui obéis. Puis il me dit d'ouvrir la bouche afin que tout le monde voie le foutre de son ami. Je fermai les yeux et montrai ma bouche remplie à la salle pleine de jeunes hommes ricanant.
    
    - Avale salope! Commanda Glen.
    
    Un grognement collectif s'éleva dans la pièce. Alors que j'avalai, j'entendis un garçon s'exclamer :
    
    - Quelle salope!
    
    Cela fit rire les autres, mais je ne fus pas offusquée. Au contraire, je me sentis fière d'être la salope de Glen et fière d'être désirée par tous ces jeunes.
    
    Cela recommença quatre ou cinq fois, j'avais perdu le compte. J'étais dans mon univers avec chaque bite. Tous les gars devaient être assez jeunes et inexpérimentés parce qu'ils éjaculèrent tous après une ou deux minutes de fellation. Je pouvais sentir la pièce se vider au fur et à mesure qu'ils se libéraient dans ma bouche. Bientôt, il ne resta que Glen et moi dans le salon de ses parents.
    
    Le garçon était toujours derrière moi, ses lèvres près de mon oreille. Je sentais le chaume de sa barbe contre ma joue. Quelqu'un avait levé mon débardeur et mes seins étaient dans les mains de Glen. Il les tripotait sans vergogne. Le sperme que je n'avais pas pu avaler et qui était tombé sur ma poitrine refroidissait.
    
    - Tu es une vraie salope avaleuse de sperme Jessie. Murmura Glen à mon oreille.
    
    Tout d'un coup je me sentis horriblement gênée. Je voulais essuyer le sperme sur ma poitrine, mes lèvres et mes joues comme si ça pouvait cacher à Glen ce que je venais de faire.
    
    Je sentis ses lèvres sur ma joue. J'ouvris la bouche et il commença à m'embrasser passionnément. Nous partageâmes le sperme que les garçons avaient laissé sur mon visage et mes lèvres. Puis Glen tira fort sur mes mamelons, tirant mes seins vers le bas tout en m'embrassant. Mon Dieu, je n'avais jamais été embrassée de cette façon! Ma chatte était en feu. Je pensai que si quelqu'un avait soufflé dessus, j'aurais eu un orgasme gigantesque.
    
    Puis le jeune garçon fut devant moi. Il me regarda tout en ouvrant sa braguette et il murmura :
    
    - Es-tu prête pour le sexe d'un homme?
    
    - Oui, donne-moi ta bite. Je veux ta bite. Donne-moi ta putain de bite!
    
    Je m'entendis dire ces mots. Qu'avais-je dit? Est-ce moi qui avait demandé à cet homme qui n'est pas mon mari de baiser ma bouche avec sa bite? J'avais l'impression d'être sortie de mon corps. Je vivais l'instant sans penser aux conséquences.
    
    La queue de Glen fut la plus grosse que j'ai eu dans la bouche. On aurait dit un gros gode ...