1. Le cauchemar de Christine P 3


    Datte: 04/09/2020, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byCoulybaca

    ... le cul!.....".
    
    Christine était au bord de la panique, on lui avait déjà doigté le trou du cul, mais cela lui avait tant déplu qu'elle n'avait permis à personne d'aller plus loin, et voilà qu'elle était sur le point de se faire baiser par son trou du cul si étroit et pas par une bite ordinaire, mais par la gigantesque bite de Léo.
    
    - "S'il te plait ... Non ... Pas ça ...." hurla-t-elle terrifiée.
    
    Léo se contenta d'en rire, s'engouffrant d'un terrible coup de rein dans son trou du cul rétif.
    
    Elle hurla de douleur et de fureur mêlées alors qu'il forait son trou dans son intestin. Il s'enfouissait de plus en plus profondément à chaque coup de boutoir, sa douleur croissait à chaque coup de boutoir.
    
    Il ne s'avoua satisfait qu'une fois sa bite entièrement logée dans son fourreau asservi, il se mit alors à la labourer sans pitié.
    
    - "Ohhhhhhhhhhh ..... Nonnnnnnnnnnn ...... s'époumonait-elle alors qu'il lui dévastait l'anus.
    
    Il se réjouissait de l'entendre hurler si fort, cela ne faisait que l'encoura-ger à la baiser de plus en plus frénétiquement, il sentait poindre un puis-sant orgasme.
    
    - "Oh oui ..." ricana-t-il sobrement en vidant les couilles au fin fond des ses intestins.
    
    Une fois qu'il en eut fini, il extirpa violemment sa bite de son trou du cul meurtri, lui arrachant de nouveaux cris de douleur, le retrait s'avérant aussi douloureux que l'effraction initiale.
    
    Elle gisait au sol, secouée de soubresauts nerveux, priant pour que les trois hommes en aient fini avec elle.
    
    Ayant l'opportunité de la prendre autrement, Charlie s'installa dans son dos et lui fourra la bite dans le cul.
    
    Comme sa queue était beaucoup plus fine, elle s'en accommoda plus facilement bien que cela lui fit un peu mal.
    
    Barry se positionna face à elle, sa queue à lui aussi avait repris de la vi-gueur, il lui agrippa les cheveux et se posta face à son visage.
    
    Instinctivement Christine ouvrit les lèvres et l'emboucha se mettant im-médiatement au travail.
    
    Elle était embrochée par les deux bouts, comme une volaille au barbe-cue, Charlie en cul, Barry en bouche!
    
    Barry lui remplit rapidement la bouche de son foutre épais, légèrement salé.
    
    Alors qu'il se retirait, Charlie gicla à gros bouillons dan ses intestins.
    
    Dès qu'ils se relevèrent, Léo les remplaça.
    
    - "Fais moi une pipe!......" lui intima-t-il
    
    Christine n'était pas certaine de pouvoir l'emboucher en totalité, et elle ne désirait pas le faire alors que sa bite sortait de son trou du cul.
    
    Léo ne lui laissa aucune chance de résister.
    
    Il lui attrapa la tête et la pressa contre son pubis jusqu'au moment ou elle ouvrit la bouche.
    
    Lorsqu'il parvint au fin fond de sa gorge, il entreprit de la baiser en bou-che faisant de son mieux pour s'enfoncer dans sa gorge. Christine étouffait alors que la grosse mentule obstruait son pharynx.
    
    Elle toussa à plusieurs reprises, s'étouffant, mais Léon continua son oeuvre jusqu'à l'instant ou i lui inonda la gorge de son foutre ...
«1...3456»