1. Amitiés Et Jeux "Interdits" Secrets Entre Mecs (1).


    Datte: 08/05/2022, Catégories: Gay Vos histoires Auteur: Stéphane

    Saison 1 : dépucelage anal et premières pipes.
    
    Je m'appelle Stéphane et, après lecture de vos histoires, vraies ou fausses, j'ai décidé de vous faire partager mes aventures sexuelles ou plutôt, devrais-je dire, homosexuelles en l'occurrence. Dans mon cas, il s'agit de vécu et non de fiction et ceci se passe dans les années quatre-vingts.
    
    Tout a débuté quand j'avais 15 ans. J'habitais alors la campagne suisse romande. A cette époque, je regardais plutôt les filles que les garçons et ne me posais pas trop de questions sur mes réelles attirances physiques. J'avais d'ailleurs eu une expérience avec Audrey, une fille de mon âge, qui fréquentait la même école que moi à l'époque. Cette première découverte s'était très bien passée et je ne demandais qu'à recommencer. Seulement voilà, Audrey avait décidé qu'il n'y aurait pas de seconde fois ensemble et j'ai fini par laisser de côté cette histoire.
    
    C'est aussi à cet âge que l'on commence à découvrir son intimité et à se poser plein de questions sur ses pulsions, si tant est qu'on en ait. A la même époque donc, je me masturbais régulièrement et je fantasmais sur les filles.
    
    En revanche, j'étais très intrigué par mon anus, lequel commençait à me titiller gravement. J'ai donc commencé à l'explorer plus sérieusement aux WC. D'abord en y introduisant un doigt, puis deux, et trois, et de manière de plus en plus régulière et plus prononcée. Mes petites mains n'y suffisant plus, je décidai de passer aux choses sérieuses avec ...
    ... des carottes, des courgettes, bref, tout ce qui pouvait faire l'affaire. Un soir, je me suis donc retrouvé allongé sur le dos, dans mon lit, occupé à me goder franchement avec le manche d'un gros tournevis, bien lubrifié avec du gel, que j'avais fauché à mon beau-père. Après un bon quart d'heure de va et vient en branlant mon pieu bien dur en même temps avec l'autre main, je fus soudain pris d'un énorme orgasme anal. J'ai été complètement pris au dépourvu par l'effet qu'un simple ustensile puisse procurer à un corps humain. Sans crier gare, l'instant d'après, je tapissai l'intérieur de mon duvet de plusieurs grosses giclées de sperme, en me concentrant pour ne pas gueuler de plaisir. Je restai bouche bée de l'extase que je venais de vivre en me demandant comment c'était possible de prendre son pied pareillement. Après plusieurs minutes, je me décidai enfin à ôter le tournevis de mon trou pour finalement m'endormir, encore tout tremblant de cette jouissance profonde et inattendue.
    
    Le lendemain, je repensai à cette nouvelle sensation découverte la veille au soir, mais ne savais pas trop quoi en penser. Etais-je hétéro ou homo ? Avais-je envie de recommencer ? J'étais un peu inquiet et me demandais ce qui se passait en moi et si tout cela était bien normal. Difficile d'en parler autour de soi en tout cas. Je décidai finalement d'arrêter ces pratiques que je jugeais sales et contre nature. Il faut dire que j'avais été élevé avec des valeurs familiales assez strictes et, sans ...
«1234...7»