1. Decend aux enfers


    Datte: 07/05/2022, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Vos histoires Auteur: Ivan Ribeiro Lagos

    ... certaines veillottes, d´autres d´aspect futuristes. Une commionette aux couleurs de l´hôtel était garée derrière un angle du batiment. Le marbre noir était ponctué des colonnes carrés de briques rouge. La blonde marqua un temp d´arrêt afin d´admirer de melange d´opulence et mauvais goût  Son moteur ronflaitet on entendait les bruits de marchandises qu´on décharge. Germaine se dirige d´un pas decide vers l´entrée en remettent l´ordre dans sa tênue. 
              Germaine se promenait dans le centre commercial en scrutant, régulièrement, les regards des passants. En effet, sa tenue ne pouvait passer inaperçue. Elle attirait les regards émoustillés des hommes tout autant que les sourires sarcastiques des filles. La blonde se surprit à regarder les hommes différemment. Elle s´est aperçut dans le reflet des vitrines du regard de certains mâles qui lui déshabillaient des yeux, son excitation se fit pressante, mais comment faire pour aborder un homme? Elle avoue q´elle aime être forcée dans des moments intenses…
    
              - Je crois que mon grand moment est arrivé.
    
              Il prend son portefeuille, ses clés de voiture et se dirige vers le garage en sous-sol. En arrivant au coin de la bâtisse, elle voit l'homme entrer juste derrière elle.  Ce type qui ne décroche pas les yeux de la femme. Une silhoette attira son attention. Le visage de Germaine a une expression extatique. De grosses fesses et des hanches larges, une taille très marquée et une opulente poitrine. Ele est ...
    ... l´incarnation de l attraction revée. Un objet sexuel que sait lire. Son corps est resté ferme même si le poids des ans et la gravité ont fait leurs œuvres. Tes seins te le permettent, apparemment. On devine deux auréoles d’un beau mat, deux tétons pas trop petits qui pointent bien… Germaine a enfin rencontré un homme plutôt bien fait, que cultivé et qui aimait dévergonder les femmes mariées. Il faut savoir assumer les conséquences de ses actes.
    
                   - J´aimerais te baiser sans te toucher, et que ma langue vagabonde se promene nonchalemment dans la toison de son cul, j´aimerais offrir à ta bouche mon miel savoureux, dit l´homme.
              - J´aimerais sucer ta bite entiere,
              - N´aie peur de moi. Tu es super sexy dans ta robe.
              - Je n´as peur de personne. Je veux juste un peu de liberte sexuelle.
               - Cette soirée est mortelle.
               - Comme tu veux. Mais je suis une femme mariée. Je sais seulement que si je ne fais pas, je vais crier. Ce n´est pas facile à expliquer.
               - Un mari cocu avec une épouse aussi belle que vous. Tout devient clair.
               - C´est une forme de thérapie conjugale. Mon mari est merveilleux, mais me baise bien peu. Depuis que nous sommes mariées, jê ne peux pas atteindre l´orgasme avec lui.
               - Pourquoi? Qu´est-ce qui ne va pas? C´est un rêve à moi.
               - Tous nous avons des surprises inexploites. Les choses paraissent ennuyeuses, fades et banales tous les jours. La surprise les ...
«1234...18»