1. Sandrine, ma femme, en stage de soumise (4)


    Datte: 24/01/2023, Catégories: Zoophilie, Auteur: DEBORAH SOUMISE

    ... examen final ! Gérard est très viril et très exigeant avec les femmes. Tu vas devoir le satisfaire. Et tout lui accorder. Accéder à tous ses désirs. Tu devras être très chienne ! Il aime également le langage « cru », souviens-t’en pendant les rapports. Bien sûr, tu lui offres tous tes orifices, y compris ton cul ! Et tu le pompes sans qu’il ait besoin de te le demander. Offre-toi comme une pute, c’est ce qu’il veut !! Compris ??
    
    — Oui Madame...
    
    — Tu as intérêt à être obéissante et qu’il soit satisfait de tes services, sinon tu seras sévèrement punie, tu peux en être sûre !!!
    
    — Je ferai ce que vous avez dit, Madame, je serai offerte entièrement à ses désirs...
    
    — C’est bien ! Je vois que tu commences à comprendre !!
    
    — Mets tes hauts talons ! Maintenant, viens ! Je vais t’offrir à lui !
    
    Elle fait passer Sandrine devant elle, ils arrivent au salon.
    
    — Voilà, Gérard. Elle est « prête ». Elle est à toi !
    
    — Parfait ! On fait ça où ?
    
    — Va la grimper dans la chambre d’amis, vous serez plus à l’aise qu’ici.
    
    Gérard emmène Sandrine dans la chambre d’amis, située juste à côté de la chambre du couple, et laisse, la porte ouverte !
    
    II se déshabille immédiatement.
    
    — Maintenant, petite salope, tu vas bien t’occuper de moi et me donner un maximum de plaisir, compris ?
    
    — Oui Monsieur, j’ai bien compris. Je sais ce qu’il faut faire pour être « gentille »...
    
    — Très bien. Tu as tout ce qu’il faut pour. En plus, si tu es venue ici, c’est que tu dois être « ...
    ... bonne » au lit. On va vérifier ça tout de suite...
    
    — Tu fais bien l’amour ?? Tu suces bien ??
    
    — A vous de juger. Mais aucun homme ne s’est jamais plaint de mes services...
    
    — Super ! Tu aimes la bite, alors ?
    
    — Oui j’adore ça ! Surtout les grosses queues comme la vôtre...
    
    — Flatteuse, en plus !
    
    — Non, c’est vrai, je vous jure ! Elle est belle, votre queue ! D’ailleurs, je suis tout excitée de vous voir nu avec moi dans cette chambre. J’ai envie de faire l’amour !!
    
    — Humm. Cochonne ! Ils t’ont bien dressé pour le plaisir des hommes, à ce que je vois !!
    
    — D’ailleurs, suis tout excitée... ! Je suis déjà toute mouillée rien qu’en pensant que vous allez me prendre avec votre grosse bite ! Vérifiez ! Touchez ma chatte !
    
    Le mec ne se fait pas prier et plonge sa main vers l’entrecuisse à Sandrine.
    
    — C’est pas vrai ! Ma parole, tu as déjà la chatte trempée, tu mouilles ! Je n’y crois pas !!
    
    Sandrine sait que c’est le « moment ». Elle plonge vers le sol, se met à genoux, lèche le membre, l’engloutit.
    
    Elle lui prodigue une savante fellation qui produit bientôt son effet. Le membre de chair s’est allongé, il est raide comme du béton armé.
    
    — Oui salope. Pompe-moi bien. Oui comme ça. Ahhh. Oh oui. Ta langue sur le gland. Oui. Encore. Ahhhhh !! Tu suces comme une reine. Ahhhhh !
    
    Tandis qu’elle continue à le pomper savamment, il s’adresse à elle.
    
    — Maintenant, je vais te prendre !!
    
    — Mais je te préviens, ce sera « no capote », parce que je veux ...
«1234...»