1. M.A.K. My life.... Ou presque (1)


    Datte: 23/01/2023, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: ANDRERP95

    Bonjour,
    
    Ce récit est une histoire romancée à partir de faits en partie réels.
    
    FATALISME UN
    
    Ce n’était pas notre première soirée avec lui dans une fête zouk. Comme d’habitude, beaucoup de monde hommes et femmes. Beaucoup de blanches. Peu de blancs. Musique à fond. Déhanchements des corps. Frottements lascifs, peaux contre peaux. Toutes les teintes de noirs. Pas mal d’Arabes aussi. Des jeunes beurs surtout.
    
    Et ma femme qui danse avec lui.
    
    Lui qui la présente à tous ses amis.
    
    Lui qui se frotte sans pudeur contre ses fesses dans une meringuée endiablée.
    
    Et moi je ne dis rien. Je n’ai rien à dire. Plus rien.
    
    Je reste assis à ma table, à moitié ivre, gentiment, mais fermement encadré par deux amis à lui dont je ne me souviens même plus les prénoms. Ils m’ont dit que je les connaissais. A leurs visages narquois, j’ai vite compris qu’ils savaient.
    
    C’est le moment des slows et des lumières tamisées. Je les vois tendrement enlacés en train d’onduler sur la piste au milieu des autres couples.
    
    Est-ce que les rares hommes blancs assis à d’autres tables que la mienne sont dans la même situation que moi ? Comme moi, ils regardent tous la piste. Il doit y avoir au maximum une vingtaine de couples blancs. Les hommes sont seuls à leurs tables. Leurs femmes sur la piste comme la mienne.
    
    Par contre, il y a pas mal de femmes blanches seules ou accompagnées de blacks.
    
    Nous sommes dans un gymnase transformé pour l’occasion en boîte de nuit. La moitié du ...
    ... bâtiment est une piste de danse. L’autre moitié occupée par des tables de quatre à dix personnes. Au bout de la piste, les DJ se relaient pour mettre le feu. Peu d’éclairage.
    
    Odeurs fortes de sueur, tabac et autres herbes, et de cuisine épicée.
    
    Le type à ma gauche se penche vers mon oreille:
    
    — Elle est gentille ta femme...
    
    Il rit en croisant mon regard.
    
    — Et en plus très belle... Et elle danse bien...
    
    Comme ce ne sont pas des questions, je me contente de hocher la tête.
    
    — K... m’a dit que je pourrais danser avec elle tout à l’heure...
    
    Je me crispe. Il sent la transpiration, l’eau de toilette bon marché et la bière. Il pose sa main sur ma cuisse gauche.
    
    — Il parait que toi aussi tu es très gentil et que tu acceptes que K... vient souvent chez vous.
    
    Quoi répondre ? Puisqu’il a l’air de tout savoir.
    
    Savoir que depuis trois ans, je suis cocu, consentant et en plus soumis.
    
    La totale quoi !
    
    Il avale une grande lampée de bière. Me regarde d’un air de conspirateur avant de reprendre:
    
    — Je crois que ce soir, je vais bien m’amuser...
    
    C’est la fin des slows. K... et M... reviennent vers nous. Il la tient par la taille. Le gars qui me parlait se lève. Va vers eux. K... lui parle et se tourne vers M... qui fait oui de la tête.
    
    Elle suit le type sur la piste.
    
    K... a pris place à ma gauche. Il boit sa bière avant de tourner son visage vers moi.
    
    — Regarde.
    
    Il se balance en arrière sur sa chaise
    
    — J’ai la gaule. Elle m’a bien fait monter la ...
«1234...10»