1. La Coloc' (18)


    Datte: 20/11/2022, Catégories: Gay Auteur: Poiluhds

    ... au-delà du gland de la taille d’une orange. Adrien prend son jean tombé sur le sol et sort de la poche arrière des capotes et du gel.
    
    Il nous tend chacun un préservatif.
    
    Bizarrement un peu timide, il nous dit d’une voix un peu étouffée :
    
    — Je veux m’asseoir sur vous...
    
    Je ne suis pas sûr d’avoir entendu. Nicolas veut vérifier qu’il a lui aussi bien compris.
    
    — Euh... ensemble...?
    
    — ... Oui... j’aimerais bien...
    
    — OK.
    
    Nicolas ouvre le sachet et déroule le latex sur son gros sexe tendu qui néanmoins ne se compare pas à l’engin d’Adrien. Puis il s’allonge sur le dos sur la moquette du salon. Je l’imite et viens m’allonger à mon tour de façon à ce que nos jambes s’entremêlent pour permettre à nos deux queues de se coller l’une contre l’autre. Nos sexes forment une colonne épaisse, dressée à la verticale.
    
    Nous regardons Adrien qui nous sourit. Il ouvre un sachet de gel, s’agenouille près de nous et étale le lubrifiant sur notre sexe double. Puis il se remet debout et ouvre un deuxième sachet. Il plie les genoux, se penche en avant et passe la main entre ses cuisses pour accéder à sa chatte velue qu’il enduit soigneusement de gel.
    
    Il nous enjambe et commence la descente qui va amener son trou gourmand vers le gland étrange formé par nos deux sexes. Le contact est établi, nous sentons la chaleur de son anus écarté contre nos queues malgré la barrière du latex. A-t-il l’habitude de cette pratique ou se lance-t-il des défis ?
    
    Je n’ai pas le temps de ...
    ... trop réfléchir. Le poids d’Adrien se fait sentir sur nos deux pénis, il s’ouvre. Je suis déchiré par des sensations folles. Je me redresse pour le regarder avaler nos queues dans sa petite chatte béante. Il descend. Des deux mains, en équilibre au-dessus de nous, il écarte ses fesses et je sens que mon gland passe le premier anneau de son anus. Compressé contre le sexe de Nicolas, j’ai l’impression de découvrir un nouveau monde. La pression est forte, mais nos queues ont la souplesse nécessaire. Nos glands sont passés, abrités maintenant dans l’intimité glissante du bel Adrien.
    
    Il s’arrête pour respirer. Je le vois de profil, il transpire un peu, mais a l’air heureux. Il est beau. Ira-t-il plus loin ? Quelques millimètres, quelques autres encore. Notre alliance est de plus en plus intime, avalée par l’anus inattendu, Nicolas et moi vivons une expérience magique.
    
    Je me prends à imaginer de sentir la douce toison de ses fesses venir caresser mon pubis. Adrien assis sur moi, ma queue dans son ventre serrée contre celle de Nicolas. Des 18 centimètres dressés, Adrien a déjà fait disparaître les deux tiers en lui.
    
    Nicolas a visiblement envie que les choses aillent plus loin. Il tend le bras vers un sachet de gel à sa portée et l’étale sur la base de nos deux sexes pour faciliter la progression d’Adrien. Je sens qu’il colle son pénis encore plus intimement contre moi. Adrien comprend nos intentions. Il reprend sa progression et l’incroyable se produit. Le cul velu d’Adrien ...