1. Scandale rural


    Datte: 08/10/2022, Catégories: h, fh, fplusag, jeunes, extracon, grossexe, revede, Masturbation Oral pénétratio, fsodo, init, Humour Auteur: Laetitia

    Voilà une petite histoire pleine de sexe, qu’il faut bien entendu, lire au second degré.
    
    Écrire des histoires crues pour moi, ce n’est pas forcément naturel. Ma pudeur m’empêche de le faire, hormis sous le prisme de l’humour. Donc, un peu d’humour second degré parsème ce récit.
    
    Et bien entendu, toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé, des faits réels, serait purement fortuite. Forcément !
    
    J’espère donc que mon petit récit vous amusera. Il n’a pas d’autre vocation. Bonne lecture.
    
    Kévin rentrait du lycée, il était plutôt songeur.
    
    Kévin a une idée fixe en tête :
    
    Le faire !
    
    Kévin a dix-huit ans depuis un mois et il ne pense qu’à ça. Ses hormones le travaillent sévèrement ! C’est de son âge, me direz-vous ! Certes…
    
    Kévin a déjà eu des copines bien sûr, dont il a bien évidemment exploré les soutiens-gorge et les petites culottes. Mais Kévin n’est jamais allé jusqu’au bout avec elles.
    
    Kévin est un garçon plutôt timide. Surtout avec les filles d’ailleurs.
    
    Il est grand, un peu dégingandé. Plutôt mignon, diront certaines.
    
    Kévin est secrètement amoureux de Camille.
    
    Camille Aunette, qui a dix-huit ans aussi, est la meneuse des majorettes de leur petite ville, Montcuq-sur-la-Comaude (prononcer « Moncuque »).
    
    Oh bien sûr, Kévin est plutôt jaloux quand il entend les garçons parler des cuisses de Camille lorsqu’ils regardent passer la formation des majorettes lors des fêtes.
    
    Camille est la grâce personnalisée. Que ces ...
    ... cons s’arrêtent à ses cuisses l’énerve tout particulièrement, en plus de le rendre jaloux. Parce que c’est elle, en tant que meneuse, qui donne le ton et qui envoie son bâton le plus haut.
    
    Hier, Kévin s’est lancé. Il a pris son courage à deux mains et il a demandé à Camille si elle voulait bien sortir avec lui.
    
    Après des mois d’hésitations, il a enfin déclaré sa flamme à Camille. Enfin, déclarer sa flamme, pas vraiment. Il s’en est voulu après, mais il n’a pas su choisir ses mots.
    
    Son discours, il l’a préparé, pourtant. Il en connaissait chaque mot par cœur. Il a juste été capable de bafouiller trois mots : « Est-ce que tu veux sortir avec moi ? ». Bon, ça fait huit mots, pas trois, mais l’idée y est.
    
    Il faut dire que Kévin est amoureux de Camille depuis le collège. Secrètement amoureux bien sûr.
    
    Il a songé à se déclarer depuis que Camille a rompu avec ce connard de Jérémy Lecouvaire
    
    Celui-là, Kévin ne peut pas le sacquer… Il aime bien sa sœur, Armelle Lecouvaire, qui a plutôt de jolies fesses, et qui est bonne en mathématiques, mais Jeremy, rien à faire. Abruti ! En fait, il a surpris ce con de Jérémy en train de se faire sucer par Marie Kouchtwala dans un buisson derrière le lycée.
    
    On dit que Marie Kouchtwala a sucé la moitié des terminales du lycée. Kévin ne fait pas partie de la bonne moitié.
    
    Ce n’est pas très sympa, mais Kévin les a pris en photo et l’a envoyé à Camille par MMS, tout en masquant son numéro sur son portable. Comme ça, ni vu ni ...
«1234...11»