1. COLLECTION HISTOIRE COURTE. J’en fais un homme (1/1)


    Datte: 27/09/2022, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: CHRIS71

    ... le bander.
    
    Une flèche, c’est pointu.
    
    Le gland incroyablement gros est bien rond.
    
    Comme si une vipère m’avait piqué, je me retourne, amplifiant mon problème, car sa verge vient se ficher dans ma fourche ouverte quelques secondes.
    
    Mon clito est appuyé dessus et si sa bite s’est réveillée, lui aussi.
    
    Ma panique est totale, car même si ma douche est grande, il était si près de moi que mes seins entrent en contact avec sa poitrine bien découpée.
    
    Son cerveau est peut-être en retard, mais ses muscles et son sexe sont hors du commun.
    
    Pour ses muscles, je les ai vus lorsque nous travaillons.
    
    Il a pris la remorque d’une main et il l’a amené près de ma voiture, la tirant sans aucun problème.
    
    Je l’aurais fait moi-même, j’aurais été obligé de faire au moins quatre à cinq haltes pour reprendre mon souffle.
    
    • Oh ! c’est bon, marraine.
    
    • La dame, elle te fait ça aussi au centre.
    
    • Non, seulement avec sa main.
    
    Je sens que je suis la première à faire avec Julien un acte d’amour.
    
    Dans le brouillard et l’eau me coulant dessus, je m’agenouille en même temps que je lui prends la verge en main.
    
    Fini, la marraine, le filleul, le fils de Marie, mon amie.
    
    Terminé le garçon que j’ai accompagné, la première fois avec sa maman le jour où il a été placé.
    
    Je me mets à la lécher comme un mort de faim, le sexe d’un homme m’ayant été enlevé depuis trop longtemps.
    
    Impossible de le faire entrer étant donné sa grosseur.
    
    Ce qu’il me plait, c’est qu’il a ...
    ... une réaction d’adulte en me prenant la tête et me la faisant bouger comme la plupart des hommes le font lorsqu’une belle salope leur pratique une fellation.
    
    Je sens qu’il va exploser, j’en veux plus, j’ignore, comment nous allons nous retrouver lorsqu’il aura explosé.
    
    Il m’aide, me plaquant contre la paroi de cette divine douche.
    
    Ma bouche se retrouve à la hauteur de la sienne et se soude comme tous les couples le font quand ils ont envie l’un de l’autre.
    
    Un fétu de paille, lorsqu’il me soulève dans ces bras musculeux et qu’il me laisse retomber sur sa bite.
    
    Je m’empale d’un coup sentant mes chaires s’ouvrir, mais divinement.
    
    Elle entre si loin en moi, que j’ai l’impression que tous mes organes remontent vers nos bouches.
    
    Je suis obligé de quitter la sienne pour avaler une grande goulée d’air et d’eau mélangée quand un orgasme venu du centre de la terre me dévaste.
    
    Même mon clito est à la fête car dans la position où il me prend.
    
    Centre de mon vagin, pourtour de ma vulve écartelé, clitoris compressé, je joins de tous les endroits possibles de mon intimité.
    
    Même mes seins me font mal, car je suis en équilibre sur cette bite démesurée.
    
    Mesdames, dans ma situation beaucoup diront que je suis une vieille salope profitant de l’état de faiblesse de garçon, qui plus est mon filleul.
    
    Moi, je suis une salope, une chienne, bref ce que vous voudrez de bien salace.
    
    Mais quand il éjacule en moi avant de me reposer au sol, je suis une femme qui vient de ...