1. Passions


    Datte: 21/06/2022, Catégories: ff, ffh, couple, Collègues / Travail amour, fsoumise, fdomine, hdomine, BDSM / Fétichisme Oral Auteur: Xochiquetzal

    Dans le chapitre 7 : «Solitude », Stéphanie a rompu avec amant et amante.
    
    Trois mois s’écoulent ainsi. Mais un dimanche matin, Stéphanie se réveille tard. Elle prend son petit-déjeuner, seule bien sûr. Comme toujours, elle file ensuite dans la salle de bain, se regarde dans le miroir. Pour la première fois depuis la rupture avec Yoann, elle se rend compte qu’elle a maigri, que son corps ne respire plus la santé.Je dois retourner à la piscine, se dit-elle,retrouver mon hygiène de vie, malgré tout. C’est ainsi que la jeune femme reprend l’habitude de pratiquer la natation. Sans le savoir, elle a retrouvé la voie de son bonheur.
    
    En effet, quelques semaines plus tard, alors qu’elle entre sur le bord du bassin pour aller poser sa serviette, Stéphanie se retrouve face à face avec Hélène, qui sort de la piscine. Les deux jeunes femmes restent interdites un long instant, incapables de parler. Hélène est belle, dans son maillot de bain d’une seule pièce, qui dévoile largement ses hanches.
    
    — Je vais poser ma serviette, je reviens tout de suite, finit par prononcer du bout des lèvres Stéphanie.
    — Je me doucherai plus tard, lui répond Hélène, je vais nager encore un peu. Rejoins-moi dans le bassin.
    
    Stéphanie prend sa douche comme il se doit. Elle tremble de partout. Ainsi, quand elle se retrouve dans le bassin à côté d’Hélène qui l’a attendue au terme d’une longueur, elle provoque l’inquiétude de son amie :
    
    — Tu as froid, on dirait, tu es drôlement agitée.
    
    Stéphanie ...
    ... esquisse un petit sourire pour rassurer Hélène, et elle l’invite à nager de concert. Sans dire un mot, les deux amies traversent plusieurs fois le bassin. Alors, Stéphanie s’arrête. Hélène la rejoint immédiatement.
    
    — Aime-moi encore ! supplie la première.
    — Je te suis ! accepte la seconde.
    
    Les deux femmes se rendent dans un étroit vestiaire. Elles se font face de nouveau pendant un long moment. Le regard d’Hélène est sévère. À proprement parler, Stéphanie n’est pas encore parfaitement convaincue que son amie est disposée à l’aimer comme avant. Mais finalement, Hélène écarte toutes les supputations de Stéphanie :
    
    — Je t’en ai voulu terriblement, explique-t-elle. Non parce que tu as découvert l’amour avec un homme ; encore que nous nous étions promis d’explorer notre plaisir à deux avant de connaître autre chose. Tu as connu Yoann, et tu as su avec lui étoffer la connaissance de ton sexe. Il n’y a rien de condamnable à cela. Mais je croyais sincèrement être digne de confiance. J’aurais aimé que tu me fasses part de tes nouvelles expériences, que tu me racontes. Cela faisait partie de notre relation. Je me suis sentie trahie. Je n’ai pas pu supporter cela une seule seconde et je suis partie sans réfléchir aux conséquences. J’ai beaucoup souffert, mais je ne voulais pas céder. C’était avant tout ta faute à toi, et je ne suis pas assez faible pour m’excuser d’un crime que je n’ai pas commis.
    
    À ces mots, Stéphanie éclate en sanglots sur l’épaule de son amie. Leurs deux ...
«1234...8»