1. Aym-Rick (8)


    Datte: 09/06/2022, Catégories: Gay Auteur: Flok54

    ... je suis inépuisable, j’ai encore envie de toi là. Tu es tombé sur une bête de sexe. Je te promets que d’ici vendredi tu seras éreinté !
    
    Je le regarde d’un air ahuri. J’essaie de reprendre une respiration normale. Il semble que mon derche, lui, prendra un peu plus de temps avant de se remettre totalement du passage de son anaconda. J’ai besoin de me détendre après tout ce qu’il vient de m’infliger. Sans que je réclame quoi que ce soit, il me propose de le suivre dans le spa. Je l’informe que je n’ai pas de maillot de bain. Il me contraint à y aller à poil. Je trouve ça terriblement excitant de me retrouver nu avec lui dans le jacuzzi. Ni une ni deux, on se réfugie dedans. La température est idéale. On s’installe devant les jets hydromassants. L’eau est chaude, c’est agréable et relaxant. La pression des jets me masse tout le corps et je sens d’ailleurs que certaines zones sont un peu plus douloureuses que d’autres. Assis là en plein air, nous surplombons Fréjus. L’air est doux et agréable alors que la journée n’a été qu’une fournaise. Un vent léger fait danser les plantes qui nous cachent des autres résidences.
    
    La fragrance d’eucalyptus propulsée est énergique et revigorante. Je pousse un soupir de bien-être. Rick se penche sur le bord du bain à remous pour récupérer la bouteille de champagne. Il l’ouvre sans trop de difficulté. Plop. Le bouchon en liège saute et la mousse bondit ...
    ... impétueusement. Il attrape vite les flûtes et les remplit. Il se tourne vers moi, et m’en tend une.
    
    — Trinquons à notre relation et à ce contrat de soumission qu’il me tarde de te faire signer, dit-il en levant sa coupe.
    
    Je le fixe d’un œil incisif.
    
    — Un contrat de soumission, carrément ?
    
    Il me répond d’un air troublé.
    
    — Oui c’est seulement un contrat avec mes conditions. Tu le lis, tu me poses des questions si tu en as et tu le signes. Une fois cette formalité accomplie, tu seras officiellement mon esclave sexuel.
    
    J’ai accepté sa proposition tout à l’heure, je ne vais pas me dégonfler maintenant. Je lui souris, ne laissant rien paraître de mon inquiétude. A mon tour, je dresse ma coupe vers la sienne.
    
    — A notre relation et à ce fameux contrat. J’ai hâte de le lire et d’approuver tes conditions !
    
    Tchin. Nos coupes pétillantes s’entrechoquent, laissant échapper un mélodieux son aigu. Nous buvons chacun une gorgée. Humm. Je pense brièvement à mon ami Clément... Si je lui en touchais deux mots du contrat de soumission, il n’en croirait pas ses oreilles. Qu’est-ce qu’il pourrait bien penser de moi à l’avenir ?Le problème c’est que mon Maître m’interdit d’en parler. Je chasse tout ça de mon esprit et décide de profiter de l’instant présent. Je ferme les paupières et respire tranquillement pour me détendre. Toutes mes pensées disparaissent dans les bulles du jacuzzi... 
«1234»