1. Le grand frère de ma meilleure amie (3)


    Datte: 09/06/2022, Catégories: Gay Auteur: akalucas69

    Pour ceux qui ne nous rejoignent que maintenant, je m’appelle Baptiste et je couche avec le frère de ma meilleure amie. Je fais des études de langue et pour valider ma première année, je dois faire un stage à l’étranger. J’ai obtenu un stage à Londres dans une entreprise plutôt réputée et je pars le samedi après-midi. Le vendredi soir, je décide donc d’organiser une petite soirée de départ avec mes amis proches. La soirée se passe très bien, les premières personnes commencent à partir vers minuit puis bien sûr, il reste les traînards. Vers 3h du matin, Maxime et une amie à lui débarquent sans prévenir (Maxime est du genre à être invité partout, alors il se sent un peu chez lui n’importe où). On a commencé à faire des jeux d’alcools puis les derniers invités sont partis. Maxime et moi avions entamé une bouteille et donc il est resté pour la finir, enfin ça c’est ce qu’il a dit évidemment. Comme d’habitude le vendredi soir à cette heure tardive, les esprits sont échauffés par l’alcool.
    
    On commence à parler de tout et de rien et un petit jeu de séduction s’installe. Nous sommes assis sur deux fauteuils collés l’un à l’autre et pour allumer sa cigarette, Maxime me prend mon briquet. Je vois qu’au milieu de sa cigarette qu’il ne me l’a toujours pas rendu et je lui fais remarquer. Maxime a pour ainsi dire des tendances cleptomanes légères surtout pour des petits objets comme des briquets alors je lui dis de me le rendre, car c’est le seul que j’ai et que j’en ai besoin. Il joue ...
    ... avec moi en disant qu’il ne l’a pas puis il le sort et le remet dans sa poche pour me faire comprendre que je ne l’aurais pas. Evidemment, j’ai envie de récupérer mon briquet, mais c’est pour une tout autre raison que je suis allé le chercher dans sa poche en prenant soin de bien effleurer son paquet. Pour le chauffer, je lui dis que j’ai eu ce briquet en suçant (ce qui est faux évidemment) et il me répond qu’il va falloir que je suce pour le récupérer.
    
    Les hommes sont tous les mêmes et quand tu leur tends une perche, il est vraiment rare qu’il ne saisisse pas. Je me mets donc à genoux devant lui et je baisse son jogging. Cette bite m’avait manqué, vraiment, je prends soin de bien la regarder puis je commence le travail en léchant son gland, puis en descendant vers les boules et en remontant. En alternant gorges profondes et léchage de ses couilles, je m’applique bien à dresser ce sexe à son maximum.
    
    — T’as vraiment la meilleure bouche que je n’ai jamais eue sur ma bite, me dit-il entre deux gémissements.
    
    Je lui réponds qu’il a la meilleure bite que j’ai eue dans la bouche et donc que je m’applique vraiment deux fois plus avec lui que je ne le ferais avec un autre. Tout en continuant de jouer avec sa bite, je me déshabille et heureusement ce soir, je portais un jock-strap qui me fait un cul de malade. En voyant ça, il est littéralement devenu fou, il m’a pris par le cou, il m’a embrassé puis m’a jeté sur le matelas à côté du fauteuil. Il crache sur sa bite puis sur ...
«12»