1. Récits érotiques de la mythologie (22) Les Amazones


    Datte: 13/05/2022, Catégories: A dormir debout, Auteur: Olga T

    LE MYTHE DES FEMMES GUERRIERES
    
    Dans la mythologie grecque, les Amazones sont un peuple de femmes guerrières que la tradition situe sur les rives de la mer Noire, certains historiens les plaçant plus précisément sur les bords du Pont-Euxin dans le nord de l'Asie Mineure actuelle, et d'autres dans l’extrême ouest de la Libye.
    
    Les Amazones apparaissent pour la toute première fois dans l'Iliade.
    
    Selon l'historien Justin, la tradition inspirée de l’Éthiopide d'Arctinos de Milet prétendant que les Amazones coupaient leur sein droit ou le brûlaient afin d'être de meilleures archères, n'est que le résultat d'une fausse étymologie. Les anciens témoignages artistiques ne vont cependant pas dans ce sens et les Amazones sont toujours représentées avec leurs deux seins, celui de droite étant simplement recouvert.
    
    Les Amazones, filles d'Arès par la Nymphe Harmonie, étaient un peuple de femmes guerrières, toutefois certains auteurs pensent qu'Aphrodite était leur mère, ou encore Otréré, fille d'Arès
    
    Elles vivaient, au début, au bord du fleuve Amazone, qui porte aujourd'hui le nom de Tanaïs, fils de l'Amazone Lysippé, qui offensa Aphrodite par son mépris du mariage et son amour de la guerre.
    
    Pour se venger, Aphrodite fit tomber Tanaïs amoureux de sa mère; mais, plutôt que de se laisser aller à une passion incestueuse, il préféra se jeter dans le fleuve et se noya. Lysippé, pour échapper aux reproches de son ombre, conduisit ses filles non loin des côtes de la mer Noire, ...
    ... jusqu'à une plaine proche du fleuve Thermodon, qui prend sa source dans les hautes montagnes de l'Amazonie, et là, elles formèrent trois tribus qui fondèrent chacune une cité.
    
    Les Amazones ne reconnaissaient de filiation que par la mère et Lysippé avait instauré une règle qui astreignait tous les hommes à faire les tâches domestiques, tandis que les femmes combattraient et gouverneraient.
    
    Les origines des récits des Amazones ont longtemps fait l’objet de spéculations parmi les érudits classiques, jusqu’à ce que l’archéologie moderne découvre des tombeaux mythiques avec des guerrières ensevelies sous de grands tumulus dans la région de l’Altaï, en Sibérie.
    
    AU CŒUR DES MYTHES GRECS
    
    A chaque héros grec son Amazone, vaincue par les armes et par le sexe. Selon les récits, de nombreux héros grecs — Bellérophon, Achille, Héraclès, Thésée ou encore Priam — ont eu affaire à elles, et bien souvent, chacun eut sa reine à aimer et, finalement, à tuer. Bellérophon, après avoir tué la Chimère, affronte et vainc les Amazones. Achille affronte Penthésilée, venue secourir les Troyens, s'en éprend et la tue dans le même temps.
    
    Pour son neuvième travail, Héraclès doit s'emparer de la ceinture d'Hippolyte, reine des Amazones, et finira par massacrer celle-ci, ainsi que ses compagnes.
    
    Une autre Amazone, Antiope, fut l'épouse de Thésée et ainsi la seule Amazone connue pour s'être mariée. De leur union naquit un fils nommé Hippolyte, du même nom que la sœur d'Antiope. Il existe ...
«1234»