1. Sophie, une grande soeur fantastique (3)


    Datte: 12/01/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: Benj781

    ... reconnais des tableaux de famille que je décroche, Sophie prend quelques bibelots et livres auxquels elle tient. La voiture est presque pleine mais nous avons tout. Elle décroche son porte clé et dépose les clés sur la commode puis ferme définitivement la porte de son ancien chez elle.
    
    Le trajet retour est nettement plus gai, Sophie est joyeuse, un poids semble s’être envolé de ses épaules.
    
    — Alors je pose où mes affaires en arrivant ?
    
    — Tu as envie de les poser où toi ?
    
    — Bah dans ta chambre non ?
    
    — … Dans… "notre" chambre tu veux dire non ?
    
    Sophie me regarde d’un énorme sourire radieux et attrape ma cuisse.
    
    — Bon ça semble répondre à ma proposition de ce matin…
    
    — Oui mon chéri, mais ça va vite non ?
    
    — Peut-être, mais j’en ai envie, pas toi ?
    
    — Si, mais je m’inquiète pour les enfants.
    
    — Tu es tellement présente dans leur vie que tu es déjà une sorte de seconde mère. Mais on veillera à ne pas en faire trop devant eux.
    
    — Et les parents ?
    
    — Eh bien on justifiera ton installation chez moi suite à ta rupture. Ça te donne un toit et tu me donnes de l’aide. Ils seront aux anges car aucun de nous deux ne sera seul. La bureau deviendra officiellement ta chambre, tu auras juste à l’aménager à ton goût sauf que tu y mettras principalement tes vêtements hors saison.
    
    — Bien vu… et en plus si on s’engueule au moins j’aurai un endroit où me réfugier.
    
    — Voilà on l’appellera le refuge !
    
    — Il faudra peut-être en faire une chambre pour ...
    ... enfant ?
    
    — Euh…
    
    — On a pas eu le temps d’en parler ce matin. Je suis en plein pic d’ovulation et on à déjà fait trois fois l’amour en même pas vingt quatre heures.
    
    — Tu regrettes ?
    
    — Absolument pas, je t’ai d’ailleurs encore moi… Mais si je tombe enceinte ?
    
    — Tu aurais préféré que je me retire ou qu’on mette un préservatif ?
    
    — … Non, je… J’adore te sentir jaillir au plus profond de moi. Mais il faudrait peut être s’arrêter à une pharmacie pour, tu sais, la pilule du lendemain…
    
    — Écoute Sophie, bien sûr que j’y ai pensé et en fait … je n’aurai pas souhaité faire différemment, je n’avais jamais envisagé d’avoir d’autres enfants. Je sais que toi tu en rêve, et je me sens heureux à l’idée que l’on vive ensemble et que … et qu’un… qu’un enfant puisse naître de notre amour et bien je sais pas... Ça me semble normal en fait !... Même si l’idée de perdre à nouveau en couche la femme que j’aime me térifie.
    
    — La femme que tu… aimes ...?
    
    — …
    
    Je me contente de lâcher des yeux la route et de sourire timidement à ma sœur réalisant ce que je viens de dire sans m’en rendre compte mais en toute honnêteté, je remarque furtivement qu’elle a les larmes aux yeux mais me reconcentre sur la route, elle retire sa main qui était sur ma cuisse pour venir me caresser la nuque.
    
    — Mathieu… ça va tellement vite, mais je crois … je crois que je suis amoureuse de toi aussi.
    
    — J’ai envie de te serrer contre moi.
    
    — Mais si on a un bébé, c’est pas dangereux pour lui ? Qu’on soit ...
«12...456...»