1. La Naufragée


    Datte: 12/01/2022, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: bySalomeD

    ... doucement; mais très difficilement de sa dilatation.
    
    -- Tu parles répond le marin, tu sais comment elles finissent! La plupart, dans le meilleur des cas, comme putes. Les autres comme actrice dans un snuff horrible, ou un film zoophile sordide. Donc elle se fera enculer plus d'un millier de fois, alors avec nous ou d'autres!
    
    -- Mais tu as vu son âge, même si elle est bien formée, avec des gros seins et un cul de fou, c'est une toute jeune majeure. Pour moi, une fille de dix-huit ans c'est encore une enfant!
    
    L'homme ricane.
    
    -- En tout cas je peux te dire que son cul m'a accueilli comme une grande, ça fait longtemps que je n'ai pas jouis comme ça, ni rencontré un trou-du-cul aussi serré! Je serais vous j'en profiterais, on a encore trois semaines de mer à tenir, si on ne baise pas rapidement, on va s'entre-tuer.
    
    Les hommes commencent à se regarder, reluquant le cul vraiment défoncé de la fille.
    
    -- Et on dit quoi après aux autorités, elle nous dénoncera!
    
    -- On la garde sur le cargo, on ne dit rien à personne, ça ne vous dis pas d'avoir une petite pute à disposition? Une petite pute qu'on pourrait baiser sans payer, sans qu'elle puisse refuser quoi que ce soit?
    
    -- C'est quand même dégueulasse dit le capitaine, mais il sent qu'il perd la partie, lui aussi, d'ailleurs, commence à regarder les fesses de la magnifique black.
    
    Le violeur semble faire des émules, un autre renchérit :
    
    -- De toute façon elle se serait noyée, on lui a sauvé la vie! dit un ...
    ... des autres marins en se caressant la bosse sur son pantalon. Alors elle peut être reconnaissante, moi le fait que ce soit un viol, ne me gêne pas, je dirais même que sa petite moule bien poilu ne me déplaît pas! Consentante ou pas!
    
    Le capitaine regarde ses hommes, même si certains baissent les yeux gênés, la plupart ont déjà baisé des putes pas franchement consentante, dans les bordels des ports, la vue du petit cul d'une migrante de dix-huit ans, n'est pas très différent d'un cul d'une prostituée du même âge.
    
    -- Moi je suis d'accord! Je n'en peux plus, j'ai les couilles qui vont éclater tellement elles sont pleine! dit un des hommes, il baisse, son pantalon exhibant un sexe déjà dressé.
    
    Il s'approche de la jeune femme qui le regarde terrifiée.
    
    -- Allez ma poulette au suivant! dit-il en s'agenouillant sur le lit.
    
    La jeune black regarde le capitaine qui l'a sauvée de la mort quelques heures plus tôt, espérant une aide. Il regarde la jeune femme puis son équipage.
    
    -- Comme vous voulez après tout, c'est la seule femme à bord, puis on doit absolument livrer notre cargaison à temps pour être payé. Si j'avertis les autorités on devra sûrement attendre une navette des gardes-côtes, et on perdra tout.
    
    Il regarde la fille pendant que l'homme se positionne au-dessus d'elle. Il hausse alors les épaules, l'air de dire « désolé, mais tu va y passer. ». Son devoir c'est de livrer la cargaison. Le sort d'une future putain de port, au final, ne changera pas, soit elle ne ...
«1234...7»